Accéder au contenu principal

Opérations

Tsunami, le tourisme un an après

Un an après la catastrophe qui a ravagé une partie de l’Asie du Sud et des îles de l’Océan indien, le tourisme reprend ses droits et les hôtels, en activité, aux Maldives, au Sri Lanka et en Thaïlande affichent des taux d’occupation proche des 90%. Même dans les zones les plus dévastées, le mouvement est reparti. Directeur général du Méridien de Phuket à Kao Lak, rouvert depuis deux mois, Achim Brueckner enregistre plus de 30% d’occupation, le double de ce qu’il attendait. Il faut signaler que sur les 6 000 chambres que comptait la station, seules 500 sont à nouveau opérationnelles. Les provinces intérieures du Nord de la Thaïlande profitent de l’effet de report des visiteurs fidèles à la destination ou solidaires. Une question reste néanmoins en suspens, le développement possible de la grippe aviaire, qui a son origine en Asie et qui pourrait porter un coup à une destination aujourd’hui convalescente.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?