Accéder au contenu principal

Entretiens

[#WHA19] « Mobilité et tourisme »

Masterclass 2019. Interventions de Frédéric Lefebvre, Ministre et avocat associé chez Lemoine et Lefebvre, et d'Arnaud Molinié, consultant en mobilité.

Frédéric Lefebvre, Ministre et avocat associé chez Lemoine et Lefebvre

Pour revenir sur le sujet d’Airbnb, le débat sur la mobilité est à peu près le même. Il y a une dizaine d’années, l’ennemi c’était Booking. Aujourd’hui l’ennemi, c’est Airbnb. Finalement nous sommes dans une situation où acteurs publics comme acteurs privés, le premier réflexe, c’est celui de freiner l’innovation, quel que soit le secteur d’innovation. On voir se développer des politiques que l’on subit en réalité. C’est ça le vrai sujet : est-ce qu’on doit être acteurs du changement ou subir le changement ? c’est ce sujet que nous voulons aborder avec vous et avec Arnaud. C’est ce qu’a fait Arnaud ces dernières années, il a accompagné le mouvement de la mobilité, et il n’a pas fait que l’accompagner, il l’a parfois anticipé. Il est ainsi l’un des spécialistes dans notre pays de la stratégie autour de la mobilité, de l’organisation de la mobilité.

Chacun doit être à égalité en termes de concurrence. Pour être à égalité en termes de concurrence, soit on est dans une situation où l’on va simplement lever le doigt et pleurer auprès des acteurs publics pour lever des règles et des règlementations, soit on considère qu’on doit être acteur de cette mobilité. Beaucoup d’acteurs du secteur du tourisme ont compris que tous ces mastodontes qui détiennent la data ont un pouvoir entre leurs mains. D’ailleurs, voilà une opportunité pour les hôteliers.

Vous avez fourni des efforts considérables en termes de conciergerie, d’expérience clients, vous vous êtes considérablement adaptés, des efforts considérables de la part des groupes ont été déployés pour essayer de maximiser l’utilisation de la data et de favoriser l’expérience client. Chacun doit maintenant intégrer le fait que la mobilité fait partie de l’offre de tourisme et de l’offre sur laquelle doivent structurer les packagings offerts à toutes et à tous de vos groupes hôteliers. C’est absolument vital aujourd’hui. Chacun de nous utilise des applis pour aller d’un point à un autre le plus rapidement possible. C’est une formidable publicité si vous-même, vous vous retrouvez d’ores et déjà identifiés au moment où les gens vont commencer à regarder comment ils vont se déplacer, où ils vont se déplacer, … vous devez aujourd’hui anticiper et structurer cela. Mais, il y une autre opportunité.

Contrairement à ce qu’il s’est passé avec Airbnb, Uber, etc., qui ont bouleversé le système, avec les acteurs publics qui ont essayé d’encadré à partir des règles pour les freiner… il y a aujourd’hui une opportunité, celle d’être un des acteurs principaux de la mobilité de demain. Le développement de la mobilité incarne la déshumanisation de notre société. Aujourd’hui nous sommes dans un système avec des voitures automatiques (autonomes), des robots, … de plus en plus on déshumanise. Or, qui plus que le secteur de l’hospitality est en capacité d’humaniser, d’amener son expérience au service ?

Essayez de visualiser ce que vont être nos autoroutes : elles vont être des trains, avec des voitures autonomes que l’on verra défiler en files successives sans pouvoir les dépasser, et dont vous pourrez reprendre le pilotage au moment où vous le souhaiter, lorsque vous prendrez une sortie d’autoroute, pour ensuite prendre une route, et ensuite arriver à votre point d’arrivée. Il va donc y avoir une nouvelle industrie qu’il va falloir construire autour de la mobilité, et dans laquelle vous êtes au cœur, avec une question : qu’est-ce que vous allez faire quand vous serez dans cette voiture autonome ? il y a la notion de service, d’expérience client. Si quelqu’un, au lieu d’essayer simplement de le subir le mieux qu’il se peut, voire de l’accompagner, décide d’en être un des acteurs, a une chance de peser à la fois pour lui-même, pour la capacité à créer du chiffre, et à la fois de peser dans la société, une société de bien-être et humaine.

Arnaud Molinié, consultant en mobilité

J’ai accompagné plusieurs révolutions industrielles. La révolution d’internet pour commencer, dont l’accompagnement à cette évolution a été douloureuse. Deuxième, l’aéronautique, avec des valorisations, capitalisations incroyables, et un objet digital qui s’appelle Amadeus. Plus récemment, la révolution des mobilités, avec des nouveaux modes de consommation.

Concernant l’évolution des mobilités, l’acquisition d’une première voiture neuve est de 53 ans ; les grandes métropoles en Asie vont avoir un niveau de congestion cent à mille fois pire que la situation de Paris ; etc. Tout cela remet en question les schémas de mobilité. Vous rajoutez à cela la démographie du monde : en 2050 on sera environ 9 milliards d’habitants, dont 70% seront concentrés dans les grandes agglomérations, et les autres 30% seront en campagne ou dans des zones un peu désertiques. Tout cela mis bout à bout amène une révolution qui touche absolument tous les secteurs, parce que bouger d’un point à un autre, c’est aussi universel que de se servir d’un téléphone avec l’ensemble des applications.

La mobilité est-elle devenue le nouvel eldorado ? En tout cas aujourd’hui, c’est un véritable Far West, dans lequel il y a énormément d’opportunités à saisir, mais dans lequel il y a aussi énormément de risques. Pour des acteurs historiques comme les constructeurs automobiles, ils se mettent en danger pour pouvoir couvrir une nouvelle activité.

Donc les tendances sous-jacentes : un, les nouvelles mobilités amènent un changement des comportements, avec chez les jeunes l’utilisation des app’, qui amènent à une auto-gestion ou une nouvelle gestion de la manière dont les gens se déplacent dans les villes. On ne se déplacent plus d’un point à un autre en fonction de ses habitudes, mais en fonction du temps que l’on va mettre à l’instant T pour arriver d’un point à un autre. Le développement des véhicules automobiles. La voiture autonome, c’est beaucoup plus complexe qu’un avion. A l’horizon de cinq ans, ça va arriver. Ça commence déjà en Chine. Il y aura aussi la transformation d’Uber, qui doit renouveler toute sa flotte en véhicules électriques à l’horizon 2025. Et puis la mise en place de "Green City", avec la réaction des pouvoirs publics.

L’hospitalité comme nouvel acteur de la mobilité : les transporteurs aériens, l’hôtellerie, les transporteurs de la mobilité traditionnelle sont les socles de la mobilité. La logique voudrait qu’un jour les grands groupes hôteliers, du domicile de l’individu jusqu’à l’hôtel, en passant par le billet d’avion, et de l’aéroport jusqu’à l’hôtel, et de l’hôtel jusqu’au point touristique que la personne veut voir, et en passant par une multitude d’offre de mobilités, pour que de chez lui à travers une application digitale, jusqu’à physiquement l’hôtel, la boucle soit complète. C’est un nouveau chiffre d’affaire que l’hospitality peut aller conquérir. Puisque ce chiffre d’affaire est aujourd’hui très dispersé, il y a plus de 10 000 compagnies de taxi partout en Europe, etc. tout cela est encore le Far West. Il y a des startups qui commencent à se monter, qui comme Amadeus, commencent à agréger à travers l’entrée des différentes compagnies de taxis, tous ces acteurs de la mobilité. Donc l’hospitality, comme le transport aérien avant, a tout à fait la possibilité de capter cette opportunité.

Donc l’enjeu pour l’hospitality : exploiter au maximum la donnée ; se fédérer, pour optimiser l’utilisation de la donnée, et pour organiser le marché ; agréger le chiffre d’affaire des groupes, là où vous n’alliez pas auparavant, et de pouvoir prendre des parts de marché nouvelles.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?