Accéder au contenu principal

Actualités

Un projet d’île touristique sur le pont reliant Hong Kong à Macao

L’Empire chinois a un nouveau projet touristique titanesque. Celui-ci devrait prendre place sur une des deux îles artificielles se développant le long du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao (HKZM), pont maritime le plus grand du monde.

Dans un contexte très tendu et sur un fond de manifestations opposant les citoyens hongkongais au gouvernement pro-chinois, le projet de 25 000 m² a fait l’objet d’un appel d’offre public par l'agence de gestion du pont HKZM. Il prendra place sur l’île Est, la plus proche de Hong Kong, avec une superficie de 103 160 m². La création d’un sentier touristique tout autour de celle-ci est déjà prévue.

Inauguré par le président chinois Xi Jinping en octobre dernier, le pont HKZM est un pas de plus vers le grignotage des régions administratives spéciales que sont Hong Kong et Macao par la Chine. Cela n'empêche pas qu'il soit un véritable succès, avec dix millions de passagers qui auraient déjà transité par le complexe unissant plusieurs ponts pour relier Hong Kong à Macao en passant par Zhuhai, formant un axe long de 55 kilomètres qui aurait coûté pas moins de 127 milliards de yuans (18,8 milliards USD). Il aurait un trafic quotidien de 44 000 véhicules, dopant ainsi les échanges autour de la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao. Pont Hong Kong-Zhuhai-Macao - plan

La Grande Baie, dans le delta de la rivière des Perles, associe neuf villes de la province chinoise du Guangdong avec Hong Kong à l’est et Macao à l’ouest, pour un total de 42 millions d’habitants, soit plus de la moitié de la population française. L’objectif de ce lien terrestre dans cette zone maritime était aussi de créer une alliance économique pour gagner en compétitivité à l’échelle mondiale, comme ce qui s’est fait autour de la baie de San Francisco, ou à plus petite échelle en France, avec la métropole d'Aix-Marseille-Provence créée en 2016.

Le pont permettra aussi aux deux pôles économiques majeurs que sont Hong Kong et Macao d’accroître voire de mutualiser leurs visiteurs dans un contexte où le tourisme joue un rôle économique de première importance. La région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine dans sa forme longue, a en effet accueilli pas moins de 65,1 millions de visiteurs l’an dernier, en hausse de +11,4% par rapport à 2017, contre +3,2% l’année précédente. 51 millions venaient de Chine Continentale. En 2016, le tourisme contribuait à hauteur de 5% au PIB hongkongais, et employait 7% des actifs de la ville. Macao a de son côté reçu 35,8 millions de touristes en 2018 (+9,8%), dont 25,3 millions en provenance de Chine (+13,8%) et 6,3 millions de Hong-Kong (+2,6%). Le tourisme, très axé autour de l’activité des casinos et des jeux, représentait 6% de son PIB en 2017. Le gouvernement macanais vise 40 millions d’arrivées internationales d’ici 2025.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?