Accéder au contenu principal

Actualités

Railcoop obtient l’autorisation d’exploiter six lignes ferroviaires

A l'aube de cette nouvelle année, la SNCF devra composer avec un nouveau concurrent sur diverses liaisons internes qui n'est autre que la coopérative citoyenne maintenant bien connue Railcoop puisque cette dernière vient d'obtenir l'autorisation d'exploiter six lignes ferroviaires françaises.

Depuis l’annonce de l’ouverture à la concurrence des lignes ferroviaires françaises, de nombreux acteurs font leur apparition dans le paysage dont Railcoop, une coopérative française qui a pour ambition « de redonner du sens à la mobilité ferroviaire en impliquant citoyens, cheminots, entreprises et collectivités ». Le but étant de faire revivre des liaisons régionales laissées à l’abandon depuis plusieurs années.

Le jeudi 30 janvier 2021, l’Autorité de régulation des transports a donné son feu vert à Railcoop pour exploiter six lignes ferroviaires après la réalisation de tests d’équilibre économique demandés par les régions Bourgogne-Franche-Comté et Normandie. Suite aux bons résultats de ces tests, l’Autorité des régulations de transports a publié un « droit d’accès à l’infrastructure ferroviaire » à la coopérative citoyenne.

Le début d’exploitation des ces liaisons ferroviaires est prévue pour le 11 décembre 2022, les lignes concernées sont donc :

  • Lille – Nantes 
  • Strasbourg – Clermont-Ferrand 
  • Massy – Brest 
  • Saint-Etienne – Thionville 
  • Grenoble – Thionville 
  • Le Croisic – Bâle

Il est ainsi envisagé de mettre en place deux allers-retours quotidiens entre Lille et Nantes ou encore entre Strasbourg et Clermont-Ferrand avec de nombreux arrêts dans des moyennes villes comme Rouen, Caen, Mulhouse ou encore Dijon. Les temps de trajets totaux sont estimés entre 8h et 9h selon les lignes. Railcoop a également comme ambition de relancer la ligne transversale Bordeaux – Lyon à la fin de cette année.

La coopérative fera ainsi rouler ses premiers trains de voyageurs dès 2022 tandis que ses trains de marchandises sont déjà sur les rails depuis 2021 sans subvention publique. Railcoop comptabilise aujourd’hui plus de 10 600 sociétaires et vient tout juste de réunir les 1,5 millions d’euros nécessaires à la mise sur les rails.

Parallèlement, l’Autorité de régulation des transports a accordé le droit à SNCF Voyageurs de relancer trois allers-retours quotidiens à « vitesse classique », en rames Corail, entre Lyon-Perrache et Paris-Bercy ou Paris-Austerlitz. Cette liaison fera notamment des arrêts à Mâcon, Dijon et Melun avec un temps de trajet estimé à 5h30. Pour rappel, la compagnie italienne Trenitalia opère sur cette ligne depuis mi-décembre 2021 avec ses propres TGV qui font ainsi concurrence aux TGV de la SNCF.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?