Accéder au contenu principal

Actualités

L’imminente arrivée des concurrents à la SNCF

Depuis l'annonce de l'ouverture à la concurrence du marché ferroviaire français, de plus en plus de compagnies étrangères s'emparent de cette opportunité et programment leur arrivée très prochaine sur les rails français à l'image de Trenitalia.

La compagnie publique de chemins de fer italienne Trenitalia débarque sur le territoire français à compter du 18 décembre 2021 avec ses trains TGV sur la ligne Milan-Turin-Lyon-Paris. La compagnie ferroviaire italienne deviendra ainsi le premier opérateur étranger à défier la SNCF sur le marché tant convoité de la grande vitesse en France depuis l’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire en décembre 2020.

La compagnie Trenitalia transportera les voyageurs à bord de son TGV nommé Frecciarossa et elle a par ailleurs déjà entamé la promotion de ce dernier en annonçant qu’il disposera de 4 classes « pour tous les goûts et tous les conforts ». Afin de rendre possible cet ambitieux projet, le Frecciarossa, une fois sorti d’Italie, se connectera à la ligne TGV Française pour poursuivre son parcours. 

Un mythe du Made in Italy est sur le point de débarquer en France, nous travaillons pour que ce qui semblait être un rêve devienne réalité.

Luigi Corradi, PDG de Trenitalia

Il est prévu que ce TGV italien effectue deux allers-retours par jour, un le matin et un le soir, entre Paris Gare de Lyon et Milan Centrale, en passant par Lyon Part-Dieu, Chambéry, Modane et Turin. A terme, l’offre devrait être complétée avec trois allers-retours quotidiens entre Paris et Lyon qui est pour rappel la liaison à grande vitesse la plus rentable de la SNCF.

Un premier essai avait été effectué par un Frecciarossa 1000 sur la ligne à grande vitesse entre Lyon et Paris le 28 août dernier, et d’autres marches à blanc ont suivi. Ce sont au total 5 trains Frecciarossa 1000 qui ont reçu l’autorisation de rouler en France. La compagnie Trenitalia est d’ores et déjà présente sur les rails français à travers sa filiale Thello, qui a annoncé fin juin la fermeture des deux lignes qu’elle y exploitait. A savoir, la liaison Marseille-Nice-Milan et la liaison Paris-Milan-Venise avec des trains de nuit.

Toutefois les trains de nuit reprennent activement du service en France selon la volonté du Gouvernement qui souhaite « redévelopper massivement » l’offre de trains de nuit. Ainsi les liaisons Paris-Nice et Paris-Tarbes-Lourdes via des trains de nuit ont été relancées et la prochaine sur la liste serait Paris-Aurillac. D’ici 2030, une dizaine de liaisons nocturnes devrait (r)ouvrir selon les dires du Premier ministre Jean Castex.

Mardi 14 décembre 2021, un nouveau train de nuit en provenance de Vienne arrivera à la Gare de l’Est de Paris. Ce train est exploité par les chemins de fer autrichiens ÖBB, une compagnie qui est devenue ces dernières années une référence sur le marché des trains de nuit paneuropéens. Elle s’est récemment accordée avec la SNCF et la Deutsche Bahn allemande et les Chemins de fer fédéraux (CFF) suisses pour étendre son offre ainsi la liaison nocturne Paris-Vienne est lancée avec trois ans d’avance sur les prévisions.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?