Accéder au contenu principal

Actualités

inOui et Ouigo : la SNCF gardera-t-elle son leadership en France ?

Dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, la SNCF est en pleine mutation. Ses nouvelles offres sauront elles convaincre les voyageurs ? Les hôteliers bénéficieront ils de ces évolutions ?

A partir de 2021, d’autres opérateurs pourront exploiter le réseau ferroviaire français. La SNCF, seule société autorisée à transporter des voyageurs par le train depuis 1937, va connaitre la concurrence directe et devoir s’adapter pour rester attractive. Pour cela, elle a développé un plan « Oui Stratégie » qui vise à se réformer et créer de nouvelles offres.

Quelles sont les nouvelles offres de la SNCF dans le ferroviaire ?

  • inOui : il s’agit de la nouvelle marque de la SNCF. Celleci propose une offre haut de gamme des TGV. Dans le détail, la société indique dans un communiqué qu’elle travaille sur « plus de confort et de tranquillité (siège ergonomique, prises électriques, tablettes) plus de connectivité pour voyager » grâce à « un réseau wifi gratuit et illimité » ainsi que « plus de services adaptés aux besoins de chacun ».
  • Ouigo : lancé il y a cinq ans, la marque se définit comme « l’offre de train low cost de la SNCF ». Des billets de train à partir de 10€ par personne et par trajet sont vendus.

Ces réformes auront-elles un impact pour les hôteliers en France ?

Les performances et offres de la SNCF ont un impact sur les résultats des hôteliers.

Ainsi au 13ème épisode de grève des trains cette année, MKG Consulting estimait le manque à gagner sur les mois d’avril et de mai pour l’ensemble de la profession à plus de 100 millions d’euros. Les régions PACA, Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, destinations privilégiées des français à l’occasion des vacances de Pâques ou des ponts du mois de mai, ont, pour leur part, fortement été impactées durant les week-ends. 

  Regions les plus touchees par la greve

 

A l’inverse, lorsque la SNCF étend son réseau grande vitesse dans de nouvelles villes, celles-ci gagnent en attractivité, à l’instar des hôteliers rennais qui ont cette année profité pleinement de l’arrivée du TGV (Août 2018: un été flamboyant pour l'hôtellerie française).

Avec des investissements conséquents pour, en autres, disposer de trains plus performants (TGV du futur: 3 milliards investis par la sncf) et installer le wi-fi dans les trains (320 millions d’euros), la compagnie ferroviaire mise également sur sa partie service pour augmenter la satisfaction des clients. Avec pour objectif de redessiner le modèle économique de la société en se basant notamment sur la croissance du trafic, ces nouvelles offres sauront elles convaincre les voyageurs ? Réponse en 2021.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?