Accéder au contenu principal

Actualités

IATA : le transport aérien brûle 13 milliards de dollars de liquidités par mois

Après un été décevant, le rebond du Covid-19 et le durcissement des restrictions de voyages, de nombreuses compagnies aériennes risquent de se retrouver à court de liquidités sans une aide supplémentaire des gouvernements.

L’Association du transport aérien international (IATA), qui regroupe 290 compagnies aériennes, prévient que l’industrie va dépenser 77 milliards de dollars durant la seconde moitié de 2020 (près de 13 milliards de dollars par mois, ou 300 000 de dollars par minute).

En raison de la lente reprise du transport aérien, l'industrie aérienne continuera à brûler des liquidités à un rythme moyen de 5 à 6 milliards de dollars par mois en 2021.

L'IATA ne prévoit un retour aux bénéfices qu'en 2022.

La crise est plus profonde et plus longue qu'aucun d'entre nous n'aurait pu l'imaginer. Et les premiers programmes de soutien s'épuisent. Aujourd'hui, nous devons à nouveau tirer la sonnette d'alarme. Si ces programmes de soutien ne sont pas remplacés ou prolongés, les conséquences pour une industrie déjà entravée seront désastreuses.

a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et PDG de l'IATA.

L'IATA appelle les autorités de chaque pays à se mobiliser pour soutenir encore le secteur aérien, qui représente à l’échelle mondiale près de 5 millions d’emplois.

Historiquement, les liquidités générées pendant la haute saison d'été aident à soutenir les compagnies aériennes pendant les mois d'hiver, plus maigres. Malheureusement, le printemps et l'été désastreux de cette année n'ont pas permis d'amortir le choc. En fait, les compagnies aériennes ont brûlé les liquidités tout au long de la période. Et comme les gouvernements n'ont pas de calendrier pour la réouverture des frontières sans quarantaine qui tue les voyageurs, nous ne pouvons pas compter sur un rebond à la fin de l'année pour nous fournir un peu d'argent supplémentaire pour nous permettre de tenir jusqu'au printemps.

a ajouté le directeur général IATA.

Selon l'IATA, les gouvernements dans le monde ont offert un soutien de 160 milliards de dollars, comprenant de l'aide directe, des subventions salariales, des allègements de l'impôt sur les sociétés et des assouplissements fiscaux particuliers à l'industrie, notamment les taxes sur le carburant.

Par ailleurs, l'IATA plaide depuis longtemps pour des tests antigéniques rapides à l’aéroport avant le départ. Les mesures de quarantaine à destination ne seraient alors plus indispensables. Les voyageurs seraient plus confiants pour voyager et les autorités oseraient rouvrir les frontières, selon l’association qui réalise 82% du trafic aérien international.

 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?