Accéder au contenu principal

Actualités

Air France-KLM : une nouvelle direction en Septembre et une joint-venture entre l’Europe et la Chine

Le nouveau dirigeant de la compagnie aérienne, qui devrait être nommé avant septembre, devrait toucher un salaire bien plus conséquent que le patron démissionnaire, Jean-Marc Janaillac. Au même moment, Air France, KLM Royal Dutch Airlines, China Southern Airlines et Xiamen Airlines annoncent la fusion de leurs accords de joint-venture existants.

Le processus de recrutement de la nouvelle direction « devrait être finalisé dans les prochaines semaines » avec une « mise en place effective en septembre », a indiqué la direction du groupe dans un courrier diffusé au personnel vendredi 13 juillet.

A lire aussi : Suite du feuilleton Air France-KLM

Selon le courrier, Anne-Marie Couderc a déploré « que le processus, très bien avancé à la mi-juin, avait été ralenti depuis par des perturbations externes regrettables et négatives pour le groupe ».

« Ces perturbations sont liées pour certaines [...] à l'agitation médiatique alimentée par les nombreuses rumeurs autour de candidats potentiels ou supposés, » précise ce courrier.

Elle évoque à titre d'exemple, le nom de l'actuelle PDG de la RATP Catherine Guillouard qui a été avancé « alors même que l'intéressée n'a jamais été candidate, et par conséquent n'est pas intégrée dans le processus de sélection en cours. »

Anne-Marie Couderc a précisé que le conseil d'administration avait demandé fin juin au comité de nomination et de gouvernance « d'élargir la liste des candidats examinés, en y ajoutant des profils internationaux venant du monde aérien, » selon cette note.

A lire aussi : Semaine décisive pour Air-France KLM

En outre, les dirigeants de la compagnie française sont prêts à casser leur tirelire pour attirer un patron. Selon une information du JDD, la compagnie aérienne compte augmenter sensiblement la rémunération du futur PDG.

Le salaire devrait passer de 700 000 euros par an, primes incluses à plus de 2,5 millions d'euros à l'année. 

A lire aussi : AccorHotels convoite Air France-KLM

Parallèlement, les compagnies aériennes Air France, KLM Royal Dutch Airlines, China Southern Airlines et Xiamen Airlines forment désormais une coentreprise, après avoir fusionné les accords existants.

L’objectif est de « renforcer les liens déjà forts entre les partenaires et d’offrir des voyages toujours plus fluides pour les clients, » explique Air France-KLM.

« Je suis fier de cette joint-venture unique, car elle continue de renforcer les intérêts d’Air France-KLM en Chine, » a déclaré Pieter Elbers, Président du Directoire de KLM.

Depuis 2006, KLM Royal Dutch Airlines et China Southern Airlines forment une joint-venture sur la liaison Amsterdam-Pékin. En 2015, Xiamen Airlines les a rejoints sur la ligne Amsterdam-Xiamen. Quant à Air France, la compagnie s'est alliée à China Southern Airlines pour former une joint-venture sur la ligne Paris-Guangzhou en 2010.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?