Investissements

plus

Marriott contraint de quitter Cuba

1 min de lecture

Publié le 08/06/20 - Mis à jour le 17/03/22

La Havane

Marriott, 1er groupe mondial, devra quitter Cuba avant le 31 août, et ne pourra pas poursuivre ses développements.

Le gouvernement américain a annoncé qu'il ne renouvellerait pas les autorisations du groupe Marriott, seul opérateur nord-américain de l'île et gestionnaire de l'hôtel Fifth Avenue, transformé en Four Points Sheraton, en mars 2016.

Le refus d'autorisation s'applique à l'hôtel existant, mais également aux projets de développement du groupe. Depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le blocus contre Cuba a été renforcé, en opposition des décisions de Barack Obama.

Cette annonce vient freiner les espoirs de développement de la destination cubaine, qui avait bénéficié d'un regain d'intérêt de la part des touristes américains et occidentaux, et par conséquent des opérateurs hôteliers et des promoteurs.

Se pose maintenant la question de savoir si cette annonce risque de freiner les projets de développement des autres groupes hôteliers.

Rappelons que Marriott International est le premier groupe hôtelier mondial, avec 7 351 hôtels et près de 1,4 million de chambres au 1er janvier 2020.

Marriott International

Marriott International

Groupe hôtelier

  • Marriott International Etats-Unis
  • Offres d'emplois 15 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?