Accéder au contenu principal

Destinations

[Update] La solidarité du secteur touristique envers les Ukrainiens

Le 24 février 2022, la Russie lançait une opération militaire pour envahir l’Ukraine. Depuis des dizaines d’actions de solidarité fleurissent à travers le monde entier afin de venir en aide au peuple ukrainien qui se retrouve dans une situation précaire.

L’organisme touristique d’Ukraine s’est ainsi adressé directement aux professionnels du secteur en leur demandant de s’insurger contre cette guerre et de prendre des mesures restrictives vis-à-vis de la Russie. Et il semblerait que le message soit passé à en croire les nombreuses actions mises en place par les acteurs touristiques du monde ces derniers jours.

Le groupe américain Expedia a ainsi annoncé qu’elle cesserait ses ventes à destination et en provenance de la Russie. Il n’est désormais plus possible de réserver un séjour sur le territoire russe sur la plateforme. Une décision relativement symbolique, puisque le pays représente peu de parts de marché pour le groupe. 

Nous sommes attristés par ce qui continue à se dérouler en Ukraine et nous continuerons à faire ce que nous pouvons pour soutenir les voyageurs touchés, les partenaires et les membres de notre équipe qui ont des familles et des amis dans les zones touchées. 

Déclare Expedia Group dans un communiqué

De nombreuses autres compagnies en font de même désormais comme Booking.com, TripAdvisor, eDreams Odigeo, GetYourGuide, The Travel Corporation, G Adventures, Kensington Tours, Trafalgar, SmarTours et Intrepid Travel. 

Airbnb.org, l’association à but non lucratif du géant de la location de meublés touristiques, décide quant à elle de financer des logements temporaires visant à accueillir jusqu'à 100 000 personnes en provenance d'Ukraine. Pour ce faire, la plateforme s’adressent aux hôtes Airbnb en leur demandant de proposer des séjours temporaires gratuits ou à tarif réduit sur Airbnb.org, ou alors de faire un don pour financer des séjours.

Les deux cofondateurs de Airbnb ont même envoyé des courriers aux gouvernements de toute l’Europe, en commençant par les dirigeants de la Pologne, de l’Allemagne, de la Hongrie et de la Roumanie, afin de leur proposer le soutien d’Airbnb.org pour l’accueil des réfugiés sur leur territoire. La plateforme de location décide également de suspendre ses activités en Russie et au Belarus.

A présent, Airbnb.org développe plusieurs partenariats pur venir encore davantage en aide aux réfugiés. L'organisation annonce ainsi travailler en collaboration avec HIAS, un leader mondial de l'aide humanitaire et de l'assistance aux réfugiés et Nova Ukraine, une organisation à but non lucratif dont la mission est de fournir une aide humanitaire au peuple ukrainien et de sensibiliser le monde entier à l'Ukraine. A cela s'ajoute des partenariats avec l'Organisation Internationale pour la Migration et Save the Children Sweden qui offre des des séjours temporaires gratuits en Suède aux réfugiés dans le besoin. 

En France, le Groupe Centaurus s’est associé à l’AHTOP, l’Association pour un Hébergement et un Tourisme Professionnel ainsi qu’à Best Western France pour mobiliser leurs forces et moyens afin de faire parvenir aux Ukrainiens 6 camions remplis de 200 tonnes de vivres et de produits de premières nécessités le 7 mars prochain.

En tant qu’expert de l’accueil, de l’hospitalité et citoyens du pays des Droits de l’Homme, cette opération baptisée « On s’engage pour l’Ukraine » a semblé une évidence à chacun d’entre nous pour répondre à l’urgence qui se déroule aux frontières ukrainiennes et aider ces familles face à cette situation inacceptable qui touche à la paix et la liberté qui nous sont si chères. 

Jean-Bernard Falco, Président-Fondateur du groupe Centaurus 

Les Président(e)s des régions de France affirment également leur engagement vis à vis des Ukrainiens, d'une part en coordonnant les dons spontanés qui sont effectués sur l'ensemble du territoire français. D'une autre part en facilitant l'accueil des réfugiés avec notamment a gratuité des déplacements dans les TER et les transports interurbains. Enfin, les Régions veulent prendre part dès que possible à l’effort de solidarité nationale, dès que la constitution d’un fonds de soutien par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères aura été actée. Ce dernier permettra venir à l'appui de l'action des ONG et autres associations. 

Le réseau de maisons d'hôtes et de locations de vacances, Gîtes de France, a relancé sa plateforme Initiatives afin de collecter des fonds pour les personnes qui ont besoin d'aide en Ukraine. 100% des dons collectés seront alloués à une organisation caritative ou humanitaire sur le terrain. 

Corsica Linea met de son côté un ferry à disposition des réfugiés ukrainiens, une mesure soutenue par le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier. L'opération a commencé le 29 mars dernier, chaque ferry peut accueillir jusqu'à 1 600 personnes. Par la suite, les  collectivités et le patronat s’associeront à ce projet pour trouver des solutions de scolarisation, de formation et d’emploi aux réfugiés.

Les acteurs grecques souhaitent également apporter leur pierre à l’édifice, à l’image de Sani/Ikos Group qui offre à 300 Ukrainiens des emplois et un logement gratuit aux mêmes conditions et salaires que les salariés locaux. Le ministre grec du tourisme a d’ores et déjà salué l'initiative et les autorités de l'Union Européenne ont annoncé mettre en place un processus facile et rapide contournant la bureaucratie habituelle des réfugiés. De nombreux hôteliers grecs annoncent également mettre à disposition leurs établissements afin d'accueillir les réfugiés ukrainiens dans le besoin. 

L'Allemagne rejoint ce vaste mouvement de solidarité. la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn offre des billets aux réfugiés pour leur permettre de se déplacer gratuitement à travers le pays et le Gouvernement loge ces mêmes réfugiés dans des établissements publics. Le parc de loisirs EuropaPark se mobilise aussi pour accueillir les réfugiés ukrainiens et l'hôtel Colosseo héberge actuellement 70 refugiés. Ils pourront évidemment profiter des installations du parc pour "passer du bon temps ensemble" en famille. 

Le groupe Marriott partage dans un communiqué son ressenti vis-à-vis de cette situation préoccupante et témoigne d’une profonde solidarité envers le peuple ukrainien qui traverse une période éprouvante : 

Nous sommes profondément préoccupés par la crise humanitaire qui touche la population de l'Ukraine et des pays voisins et nos équipes se mobilisent pour aider ceux qui en ont besoin. Le soutien aux communautés dans lesquelles nous opérons a toujours fait partie de la culture de Marriott International et l'entreprise travaille depuis longtemps avec de nombreuses organisations internationales pour soutenir les réfugiés et les personnes déplacées dans le monde. Nous travaillons actuellement avec des organisations caritatives sur le terrain afin de fournir des repas, des soins de santé et de l'eau potable, et un certain nombre d'hôtels fournissent également un hébergement et des fournitures aux réfugiés qui fuient leurs maisons. La sûreté et la sécurité de nos associés et de nos clients dans la région restent également une priorité absolue. Nous déplorons les souffrances et les pertes de vies humaines dans la région et espérons une résolution rapide et pacifique. 

Marriott invite également les membres de son programme de fidélité Marriott Bonvoy à donner des points afin de soutenir l'UNICEF et World Central Kitchen qui aident les personnes touchées par la crise humanitaire en Ukraine et dans les pays voisins. Le groupe s'engage à doubler les dons par la suite. Un mois après, Marriott déplore toujours la situation en Ukraine et fait également le point sur les donations reçues. À ce jour, plus de 46 millions de points Marriott Bonvoy ont été donnés et les hôtels et associés du groupe ont collecté plus de 1,7 million de dollars en espèces et en dons en nature. Egalement, la fondation J. Willard et Alice S. Marriott a fait don d'un million de dollars pour soutenir les associés et les organisations sur le terrain, dont l'UNICEF, World Central Kitchen et le Comité international de secours. 

Accor condamne de même ce conflit et annonce accueillir d'ores et déjà des réfugiés au sein des ses hôtels, notamment en Pologne, Roumanie, Hongrie et France. Le Groupe mobilise le fond ALL Heartist afin de soutenir ses collaborateurs ainsi que leurs familles. Le fonds de dotation Accor Heartist Solidarity est également ouvert aux dons des collaborateurs, qui seront par la suite abonder par le groupe. 

Hyatt s'est également exprimé via un communiqué :

Dans l'immédiat, nous nous concentrons sur la sécurité et le bien-être de nos collaborateurs et de nos clients en Ukraine et dans les pays voisins, qui sont confrontés à ces défis inadmissibles. La famille Hyatt s'est rassemblée, notamment par le biais d'un fonds de secours qui se développe rapidement, pour fournir des ressources à nos collègues de la région qui ont un besoin urgent de produits de première nécessité, de relogement et de soins. Leurs histoires de courage face à une tragédie indescriptible nous inspirent.

Le groupe Hyatt a également décidé de suspendre ses plans de développement et d'investissement en Russie. Au fur et à mesure de l'évolution de la situation, il évaluera ses accords de gestion existants avec les entités tierces propriétaires des hôtels Hyatt en  Russie, tout en se conformant aux sanctions applicables et aux directives du gouvernement américain. Plus d'un mois après le début de la guerre, Hyatt se dit toujours dévasté par cette situation mais tente d'apporter toute l'aide possible aux réfugiés ainsi qu'a ses collaborateurs ukrainiens. En outre, les membres de World of Hyatt ont la possibilité de soutenir les efforts de secours de la Croix-Rouge mondiale en faisant don de leurs points World of Hyatt. 

Wyndham Hotels & Resorts affiche également son soutien au peuple ukrainien à travers diverses actions. Il s'engage notamment auprès de l'association Save the Children, en faisant don de 100 000 dollars ainsi qu'un don d'un million de points Wyndham Rewards. Le groupe créé aussi un programme de don de points Wyndham Rewards au profit du Save the Children's Ukraine Crisis Relief Fund, ouvert aux 92 millions de membres ainsi qu'aux franchisés et collaborateurs. Wyndham fait également don de ses bénéfices provenant des opérations commerciales en Russie et met en place une campagne de dons à laquelle les franchisés et les collaborateurs peuvent prendre part en envoyant des produits d'hygiène indispensables aux personnes dans le besoin.

 IHG s'engage tout autant que les autres grands groupes hôteliers mondiaux et déclare à travers un communiqué en date du 8 avril :

Nous continuons à être profondément attristés par la crise humanitaire résultant de la guerre en Ukraine. Nous avons précédemment annoncé la suspension des investissements futurs, des activités de développement et des ouvertures de nouveaux hôtels en Russie. Nous n'avons pas l'intention de reprendre les investissements ou les activités de développement dans un avenir prévisible. Nous avons également fermé notre bureau d'entreprise à Moscou tout en continuant à soutenir nos collègues. Ces mesures font suite à des dons importants à nos partenaires d'organisations caritatives humanitaires et à un engagement à travailler avec des hôteliers d'autres pays pour héberger des réfugiés.

 

Le groupe Big Mamma soutient le mouvement #CookforUkraine en commercialisant dans ses établissements londoniens une recette développée à cette occasion qui met en avant la cuisine ukrainienne. Tous les bénéfices de ce plat iront à la collecte de fonds de #CookForUkraine pour l'UNICEF, qui aide les enfants et les familles en Ukraine. 

Des professionnels du secteur touristique, tels que Beachcomber Tours et Go Cruise & Travel, ont décidé de réserver des hébergements sur Airbnb à Kiev afin que des locaux puissent bénéficier de revenus via la plateforme. Une autre manière de démontrer leur solidarité envers les habitants de la capitale. Après demande, les fondateurs de Airbnb ont quant à eux fait le choix de renoncer aux frais d'invité et d'hôte pour les réservations en Ukraine. 

Hospitality-Helps.org a été créée sous l'initiative de plusieurs spécialistes du secteur de l'hospitality afin de venir en aide aux personnes ayant dû quitter l'Ukraine et qui cherchent désormais un abri. Des dizaines de familles ont déjà trouvé refuge grâce à cette initiative, et des centaines d'autres devraient être hébergées dans les prochains jours. Selon l'ONU, plus de 600 000 personnes ont fuis le pays depuis le début du conflit. 

La Confédération des Acteurs du Tourisme prend également position dans ce conflit à travers une lettre adressée à l'Ambassadeur d'Ukraine. A travers ce courrier, ils "condamnent fermement l'attaque subie" par l'Ukraine et tiennent à exprimer leur soutien au pays comme à l'ensemble des citoyens et du Gouvernement. Ils souhaitent notamment "que le peuple ukrainien soit épargné par ce conflit armé" et se tiennent à l'écoute de l'Ambassadeur "pour toutes actions envers les acteurs et professionnels du tourisme" d'Ukraine. Ils rappellent également que "le tourisme est vecteur de développement économique et social, le tourisme c'est la rencontre entre tous les peuples, le tourisme se conjugue toujours avec la paix". 

Le mardi 8 mars 2022 se tiendra une session d'urgence du Conseil exécutif  de l'OMT, suite à la demande du Guatemala, de la Lituanie, de la Pologne, de la Slovénie et de l'Ukraine de suspendre la Fédération de Russie de l'organisation. Une demande encore jamais vue qui semble toutefois logique puisque l'article 3 ses statuts de l'OMT stipule que les principes fondamentaux de l'organisation sont "la promotion et le développement du tourisme en vue de contribuer au développement économique, à la compréhension internationale, à la paix, à la prospérité et au respect universel et effectif des droits de l'homme". Or, comme l'a d'ores et déjà reconnu l'organisation, cette invasion constitue "une violation manifeste de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine". 

 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?