Accéder au contenu principal

Actualités

Un bateau de croisière met le cap sur l'Arctique

Pour la première fois, un bateau de croisière long de 250 mètres va relier Anchorage en Alaska à New York en passant par le passage du nord-ouest, devenu accessible en raison du réchauffement climatique. Le dépaysement en arctique serait-il en voix de démocratisation ?

Nombre de navigateurs ont tenté de relier l'Atlantique Nord au Pacifique via la voie maritime. John Franklin, Jean-Baptiste Charcot ou encore Roald Amundsen font partie des explorateurs polaires qui ont tenté leur chance. Si jusque-là le "Passage du Nord-Ouest" était difficilement navigable sauf à une minorité de marins, le changement climatique risque de changer la donne.Pour relier les villes d'Anchorage (en Alaska) et New York en 32 jours via le passage du nord-ouest, deux années de préparation logistique ont été nécessaire.  Il s'agit de la première traversée de ce type avec un bateau de croisière de cette capacité (bateau de 250 mètres de long qui propose 535 cabines). Cette évolution est tristement liée au réchauffement climatique qui a grandement participé à la fonte des glaces.Pour être apte à réaliser ce trajet, le capitaine, Birger Vorland, a reçu une formation spécifique sur un simulateur à Terre-Neuve et des équipements ont été ajoutés au navire tels qu'un système de détection des glaces, un sonar ou encore des projecteurs. Par ailleurs, le navire sera accompagné par le brise glace RSS Ernest Shackelton, équipé de deux hélicoptères en cas d'intervention d'urgence et pour réaliser des survols touristiques. C'est en 2003 que le navire haut de gamme Crystal Serenity, de la compagnie américaine Crystal Cruises a quitté Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire. Ce bateau peut accueillir jusqu'à 1 000 passagers et 650 membres forment l'équipage. Le sujet fait cependant débat dans le milieu de la protection de l'environnement en raison des impacts possibles de la venue d'un navire de cette capacité dans une zone déjà sensible aux variations climatiques et abritant des espèces menacées. Par ailleurs, le fond militant pour la protection de l'environnement WWF a souligné le manque d'infrastructures nécessaires en cas de problème.En été, le passage du nord-ouest est cependant fréquenté depuis plusieurs années par quelques compagnies telles que Grand Nord Grand Large ou 66°Nord, toutes deux spécialisées dans le voyage polaire. Depuis 2013 l'entreprise Ponant propose également ce trajet via des bateaux conçus pour naviguer en zone polaire offrant une capacité de 132 cabines. Reste à savoir quel type de tourisme résultera de cette évolution climatique. La destination semble en tous cas attirer son public : la croisière organisée pour l'été 2017 est déjà complète.

Vous aimerez aussi :

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?