Accéder au contenu principal

Analyses

Tunisie : victime du terrorisme, le tourisme en devient la cible

Quelques mois à peine après l’attaque du musée du Bardo, la Tunisie est une nouvelle fois victime de la haine aveugle du terrorisme. Un homme armé a ouvert le feu dans la zone touristique qui s’étend de Sousse à Monastir, El Kantaoui, où se trouvent plus de 170 hôtels, faisant 38 morts selon le bilan officiel du ministère de l’Intérieur tunisien. Comme beaucoup de secteurs économiques clés, le tourisme est clairement la cible du terrorisme international.

Depuis les évènements tragiques du mois de mars, qui ont dissuadé les voyageurs de se rendre dans la destination, les performances hôtelières de la Tunisie ont entamé une chute libre. L’absence des touristes s’est traduit par une baisse de 8 points du taux d’occupation des établissements en avril, puis de 7,6 points en mai, en comparaison avec les deux mêmes mois en 2014. Alors que les hôtels ont maintenu leurs prix moyens, la chute de la fréquentation a fait dégringoler le chiffre d’affaires par chambre disponible (RevPAR) de respectivement 15,8% en avril et 12,9% en mai, alors qu’il avait entamé une hausse au cours des trois premiers mois de l’année par rapport à 2014.Cette chute a fortement impacté les performances de l’hôtellerie tunisienne enregistrées depuis le début de l’année. Sur la période qui s’étend de janvier à mai, le chiffre d’affaires par chambre disponible est en baisse de 4,2%.Georges Panayotis, PDG et fondateur du cabinet de conseil hôtelier MKG Hospitality, en fait l’analyse suivante : « Cette nouvelle tragédie humaine illustre la détermination des terroristes à empêcher la Tunisie d’effectuer avec succès sa transition démocratique post-Printemps Arabe. Cibler l’industrie du tourisme, c’est à la fois attaquer un symbole de l’échange interculturel et miner un secteur pivot de l’économie tunisienne qui, s’il réussissait à se redresser, serait capable d’entraîner dans son sillage l’économie du pays tout entier, et par là même de soutenir la stabilisation d’un régime honni par les terroristes. Au niveau mondial, il y a là une réalité terrible à laquelle nous devons aujourd’hui faire face : sur le champ de bataille qui oppose l’obscurantisme aux démocraties, l’ennemi est polymorphe et peut frapper sur tous les fronts. A l’instar des transports, des lieux de cultes, des écoles, des magasins, de la presse ou des sites industriels sensibles, le tourisme est une cible potentielle partout dans le monde : il faut redoubler de vigilance et assurer la sécurité des personnes. »

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?