Accéder au contenu principal

Destinations

Tourisme durable : 73 projets slow tourisme financés dans le cadre du plan France Relance

Le Gouvernement souhaite aider le secteur touristique à se remettre d'aplomb suite aux conséquences de la crise sanitaire mais également à l'accompagner dans sa transition durable afin de proposer des produits et services plus respectueux de l'environnement.

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé en novembre 2021 le lancement d’un plan de relance touristique à l’échelle nationale baptisé « France Relance ». Ce plan a pour objectif d’accompagner la filière touristique dans sa reprise après que cette dernière ait été fortement impactée par la crise sanitaire. L’ambition première de ce plan est également de faire de la France une destination de référence en matière de tourisme durable.

Pour faire de cette ambition une réalité, le Gouvernement a décidé de créer un fonds Tourisme durable doté d’une enveloppe de 50 millions d’euros, dont 10% sont dédiés au slow tourisme. En plus d’être un complément non négligeable aux aides d’ores et déjà allouées par l’Etat à l’industrie touristique, « ce fonds a vocation à soutenir la transition écologique et la mutation du secteur ». Les touristes sont de plus en plus attentifs aux critères durables lors de l’élaboration d’un séjour, les professionnels du tourisme doivent donc être aptes à répondre à ces nouvelles attentes.

C’est pourquoi l’Etat, toujours dans la cadre du plan France Relance, a lancé un appel à projets doté d’un budget de 4,7 millions d’euros. Les porteurs de projets retenus bénéficieront alors d’un accompagnement financier leur permettant de développer des projets touristiques s’inscrivant dans la dynamique du slow tourisme. L’objectif sur le long terme est de développer « des destinations de slow tourisme qualifiées et reconnues ». Plusieurs catégories de projets sont ainsi proposées :

  • Création d’hébergements touristiques 
  • Evolution d’hébergements touristiques dont campings 
  • Offres d’agritourisme 
  • Restauration, gastronomie, œnotourisme
  • Prestations d’activités slow touristiques 
  • Prestations d’itinérances 
  • Offres à dimension sociale 
  • Catalogues de produits

A l’issue de 2 vagues de cet appel à projets, ce sont 521 dossiers de candidature qui ont été déposés. Après examen de tous les projets, 73 d’entre eux ont été retenus dont 62 en France métropolitaine et 11 dans les départements d’Outre-mer. Chaque projet se verra octroyer un accompagnement financier s’élevant à 65 000 euros pour mettre en œuvre celui-ci en 18 mois, à l’issus de cette période le projet doit être opérationnel et commercialisable.

Le Gouvernement va même encore plus loin dans son ambition en annonçant d’ores et déjà le renforcement du fonds Tourisme durable qui se verra attribué pour la période 2022-2024 un budget de 70 millions d’euros. Et le premier semestre de cette année 2022 verra le lancement d’un nouvel appel à projets slow tourisme avec cette fois un périmètre élargi qui comprendra des projets d’agritourisme et d’écotourisme. 

Dans le cadre du Plan Destination France, nous nous sommes fixé l’objectif que la France soit la première destination touristique durable. Nous nous en donnons les moyens en soutenant l’émergence de projets touristiques avec cette dimension durable sur l’ensemble du territoire. Ce premier appel à projet est une réussite et je félicite les 73 lauréats pour leur engagement ! Nous poursuivrons avec un second appel à projet dans les prochaines semaines. 

Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué chargé du Tourisme, des Français de l’étranger, de la Francophonie et des Petites et Moyennes entreprises 

En 2018, le secteur du tourisme a émis 118 millions de tonnes de CO2 équivalent, soit l’empreinte carbone annuelle de 11 millions de Français. Cependant, partout en France de nouvelles formes de tourisme voient le jour, plus écologiques et plus locales. Les Français cherchent à voyager différemment, à connaître leurs territoires et la nature, à apprendre à fabriquer, observer, s'évader... Grâce à cet appel à projets, nous accompagnons cette transformation et les acteurs qui s'inscrivent dans ces nouvelles formes de tourisme.

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?