Accéder au contenu principal

Analyses

Promotion touristique : les destinations françaises passent à l’offensive

Les différentes destinations françaises dévoilent au fur et à mesure leurs nouvelles campagnes de promotion touristique qui sont pour la plupart à destination de la clientèle française qui bénéficiera encore grandement durant cet été au secteur touristique national.

Alors que la saison estivale approche, les actions de promotion touristique sont de plus en plus nombreuses au sein des destinations françaises. Chaque destination adopte une stratégie bien à elle pour mettre en avant ses atouts et spécificités afin d’attirer le plus de touristes possible dans les mois à venir. Cette année encore, les destinations misent sur la clientèle domestique qui avait pris d’assaut certains territoires l’année dernière en raison des restrictions de voyages. Ainsi, les départements et les régions mettent tout en œuvre pour préparer un été qui s’annonce tout aussi particulier que le dernier.

La Bretagne, qui a fait partie des régions les plus plébiscitées l’année dernière avec des chiffres de fréquentation presque similaires à ceux enregistrés en 2019, poursuit jusqu’à la fin de cette année son plan d’action de communication et de promotion qui bénéficie d’un budget de 1,06 millions d’euros. Cette campagne, essentiellement digitale, se décline sous forme de visuelles à caractère humoristique en reprenant le parlé typiquement breton avec les mots « breizh » et « ker » juxtaposés à des mots plus communs comme « keractère » ou « breizhbecue ». Elle s’adresse en priorité aux jeunes, aux couples sans enfants ainsi qu’aux familles d’origine française principalement qui sont à la recherche de grands espaces verts et d’expériences. La campagne met en avant le positionnement durable et slow tourisme promu par la destination et s’inscrit ainsi dans les grandes tendances touristiques actuelles en promettant « un dépaysement proche de chez vous ».

La région PACA, qui a quant à elle été la destination la plus prisée en 2020 avec une hausse de sa fréquentation de l’ordre de 23%, reprend également la campagne de promotion qu’elle avait initiée l’année dernière. La campagne qui s’intitule « On a tous besoin du sud » se décline sous différentes formes : spots télévisés, spots radio et une large campagne digitale. Elle a pour objectif de maintenir l’attractivité du territoire auprès de touristes nationaux tout en permettant de soutenir les divers professionnels du territoire. Chaque spot met en avant un département en particulier avec à l’appuie des photos de paysages typiques de ces destinations pour permettre une reprise touristique homogène sur l’ensemble du territoire.

L’office de Tourisme de Marseille qui prend part au développement de cette campagne régionale, réalise parallèlement une seconde campagne de promotion propre à sa métropole. Tout comme la région, l’Office réutilise le slogan élaboré en 2020, « A Marseille, évidemment », et va ainsi déployer sa campagne via des insertions print sur des magazines, des newsletters et des affichages numériques dans de grands centres commerciaux urbains. Cette campagne plus ciblée vient ainsi en complément des actions menées par le CRT.

De son côté le CRT Côte d’Azur France déploie également une campagne propre à son territoire avec le lancement d’une série de podcasts thématiques sous le nom « L’Essence Côte d’Azur France ». La destination propose ainsi un format immersif et innovant qui connait un réel essor depuis le premier confinement, touchant ainsi plusieurs générations même si la jeune génération reste la plus grosse consommatrice de ce type de contenus. Ces podcasts, d’une durée de 35 minutes et disponibles en français et en anglais, permettront à leurs auditeurs de découvrir les richesses de la destination tout en suivant l’actualité de cette dernière. Par exemple, le premier épisode s’intéressera aux jardins de la destination puisque le Festival des Jardins de la Côte d’Azur débute le 8 mai prochain.

La région Nouvelle-Aquitaine a elle choisi de s’appuyer sur la notoriété des influenceurs voyages pour promouvoir sa destination. Une campagne de promotion touristique inédite puisqu’il s’agit d’un grand jeu concours destiné aux influenceurs qui s’intitule « Crée ton voyage de rêve en Nouvelle-Aquitaine ». Alban Delaunay, chargé de marchés au sein du CRT NA, explique que « le projet est de proposer au micro et au mid-influenceur, ayant entre 5 000 et 50 000 abonnés, de créer un itinéraire inédit d’une semaine en valorisant de manière innovante 3 destinations de la région au minimum. » parmi les 14 destinations sélectionnées par le CRT. Pour ce faire, les participants disposeront d’un budget de 200 euros par jour et par personne qui comprend l’hébergement, la restauration, le transport ainsi que les activités. Cette action vient en complément de la campagne promotionnelle touristique plus « traditionnelle » menée par le CRT à travers des affichages et des spots télévisés.

Du côté urbain, les Offices de Tourisme des villes de Chambéry, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Saint-Etienne, Valence et Vichy se sont associées au CRT Auvergne-Rhône-Alpes, à Atout France ainsi qu’au groupe Expedia afin de réaliser une campagne de relance digitale sur la thématique du city break. Cette action vise à créer un genre de hub régional qui permet ainsi de mutualiser les coûts mais aussi les compétences. L’objectif est de toucher de nouvelles clientèles françaises ainsi que des marchés européens de proximité. Pour ce faire un budget de 550 000 euros est alloué à cette campagne inédite qui prend la forme d’un « mini-site » autour des thématiques suivantes : activités de plein air, incontournables, culture et évènements, en famille et art de vivre.

Au sein de la même région, les 4 départements qui constituent la destination Auvergne ont également décidé de s’unir en 2021 afin d’élaborer un plan de promotion touristique ambitieux sous la marque récemment renommée « Auvergne Destination ». Cela leur permet ainsi de mutualiser un budget de 900 000 euros pour mener à bien cette stratégie. Ces départements ont tous en commun un patrimoine naturel riche qui est leur principal vecteur d’attractivité et ils comptent bien mettre ce dernier en avant dans l’optique de répondre au besoin de grands espaces verts exprimé par les Français depuis le début de la crise sanitaire. Ils visent uniquement le marché français et priorisent deux bassins de clientèles : Lyon et Paris. Il y aura d’une part une campagne d’affichage urbain dans ces deux métropoles avec une prévision de 200 millions de contacts visuels et d’une autre part un campagne radio sur la station France Inter qui est actuellement la radio la plus écoutée de France.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?