Accéder au contenu principal

Enquêtes

Paris, candidate aux JO 2024, a de solides arguments

Paris se porte candidate à l'organisation des Jeux Olympiques 2024. Face à elle, Boston, Hambourg et Rome sont prêtes à déposer un dossier. Après l'échec de 2012, la capitale française a toutes ses chances de réussite, notamment grâce à des infrastructures sportives déjà performantes et un budget limité.

C'est officiel, Paris est candidate pour l'organisation des Jeux Olympiques 2024. Le conseil de Paris a donné son feu vert lors d'une réunion à main levée présidée par la maire Anne Hidalgo. Un dossier sera déposé d'ici janvier 2017, date limite pour le dépôt de candidature. Le budget annoncé pour l'organisation de l'événement est estimé à 6 milliards d'euros dont la moitié serait déboursée par le CIO et des fonds privés. A titre de comparaison, les JO de Londres en 2012 avaient coûté le double, ceux de 2008 à Pékin, environ 30 milliards d'euros. Les retombées économiques d'un tel événement ne sont pas négligeables, surtout dans le domaine du tourisme. Une bonne nouvelle pour les arrivées de voyageurs internationaux qui a baissé l'an dernier. (lire notre article). Londres, avait vu son revenu par chambre disponible grimper de 34 % entre août 2011 et 2012 selon les données de MKG Hospitality. Elle avait alors atteint 134 livres sterling HT. Malgré tout, il convient de relativiser ce chiffre puisque sur l'année complète, le RevPar avait baissé de 1,2 % entre 2011 et 2012. C'est en fait l'offre qui s'était alors fortement développée (+10% en 3 ans, soit près de 9 000 chambres créées), soutenant l'essor depuis lors. Il faut également se rappeler que les JO d'Athènes en 2004 avaient plombé l'économie grecque, trois ans avant la crise internationale. D'où l'intérêt de présenter un budget maîtrisé. 

Paris enfin récompensée ?

Battue de peu par Londres pour l'organisation des Jeux Olympiques 2012, Paris a toutes ses chances de réussite cette fois-ci. Les équipes de Bertrand Delanoé avaient constitué à l'époque un dossier solide qui sera à coup sûr réutilisé et amélioré en vue des JO 2024. A ce jour, Hambourg, Boston et Rome se sont portés candidates. Or, mise à part la capitale transalpine, les autres villes n'ont pas le même potentiel de séduction que Paris à l'international. Rappelons aussi que c'est en 1924 que Paris accueillait pour la dernière fois les Jeux Olympiques. Une édition cent ans après serait un bel hommage rendu à la Ville Lumière et au Baron Pierre de Coubertin, instigateur du retour des JO modernes. L'organisation d'un autre événement de grand ampleur en France (et donc à Paris), l'Euro de football 2016, n'est pas un handicap pour le dossier de candidature, bien au contraire. En effet, Rio 2016 n'a pas été parasité par l'organisation de la coupe du monde de football 2014 au Brésil. Pour l'Euro 2016 et les championnats de football et de rugby, Paris a déjà modernisé certaines infrastructures sportives (ex : Parc des Princes, Jean Bouin, construction de l'Arena 92). Par ailleurs, le projet d'agrandissement de Roland Garros se fera avec ou sans les JO. La ville pourra ainsi présenter un budget plus contrôlé et le parc hôtelier devrait également logiquement se développer. L'élection de la ville hôte des JO 2024 sera annoncée pendant l'été 2017.

Vous aimerez aussi :

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?