Accéder au contenu principal

Destinations

Nouvelle recommandation du Conseil de l'Union Européenne sur les voyages à destination de l'UE

Aujourd'hui, l'ACI EUROPE (Conseil international des aéroports) et l'Association internationale du transport aérien (IATA) adoptent une recommandation du Conseil de l'UE concernant les voyageurs extérieurs entrant dans l'UE. Ils appellent également à de nouvelles mesures pour aider à relancer la connectivité aérienne.

Ces nouvelles directives s'alignent sur la recommandation déjà adoptée en janvier concernant les voyages à l'intérieur de l'Union Européenne. Elles  renforcent notamment les conditions de voyage fondés sur l'état de santé personnel des voyageurs plutôt que sur la situation épidémiologique du pays ou de la zone de départ.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que des recherches indépendantes de tiers, montre en effet que les restrictions de voyage ont peu ou pas d'impact sur la propagation épidémiologique.

Ainsi, la recommandation promulguée aujourd’hui comprend différents critères.

Dans un premier temps, les États membres de l'Union Européenne devraient accepter tous les voyageurs entièrement vaccinés avec des vaccins approuvés par l'UE, sans aucune restriction ni condition.

Ensuite, les États membres de l'Union Européenne devraient accepter tous les voyageurs entièrement vaccinés avec d'autres vaccins figurant sur la liste de l'OMS et les voyageurs guéris. Soit sans aucune restriction ni condition, soit uniquement à condition de présenter un test PCR négatif avant le départ.

Les États de l'Union Européenne pourraient également accepter pleinement les voyageurs entièrement vaccinés qui ne sont pas titulaires d'un DCC (Digital Covid Certificate) valide de l'UE ou d'un équivalent, sous réserve d'un test PCR négatif avant le départ.

Si la recommandation constitue un progrès indéniable, le secteur a appelé les États de l'Union Européenne à aller plus loin, soit vers une acceptation inconditionnelle de tous les vaccins approuvés par l'OMS, et à remplacer la PCR par des options de tests antigéniques rapides.

Rafael Schvartzman, vice-président régional de l'IATA pour l'Europe :

Nous saluons cette recommandation logique du Conseil européen. Un voyageur vacciné venant de l'extérieur de l'UE ne devrait pas être traité différemment de celui qui se trouve dans l'UE. Si nous exhortons les États membres à mettre en œuvre cette recommandation, qui constitue une étape importante pour vivre normalement avec ce virus, il est important que l'UE envisage une plus grande souplesse dans la liste des vaccins approuvés.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?