Accéder au contenu principal

Tendances

A Manchester, un but : être dans le club des champions touristiques en Europe

Qu’il est difficile d’exister dans le paysage touristique britannique ! Londres, qui domine largement le marché touristique du pays, a de sérieux atouts à mettre en avant, notamment ses monuments connus dans le monde entier (Big Ben, Buckingham Place, Tower of London...). A l'inverse, si tout le monde connaît Manchester, la ville souffrait jusqu'à aujourd'hui de l'absence de monument emblématique de notoriété mondiale, hormis Old Trafford et l'Etihad Stadium. Pire encore, la ville est sans cesse comparée et opposée à sa voisine Liverpool, où les Beatles servent encore à attirer les voyageurs du monde entier. Mais Manchester vit avec son époque. Ayant profité de la bonne santé de l'hôtellerie britannique et des récentes campagnes de communication de VisitBritain pour augmenter son taux de fréquentation, elle cherche désormais à internationaliser sa clientèle, à développer un tourisme d’affaires, tout en améliorant son offre en produits culturels et en événements. Les professionnels du tourisme et de l’hôtellerie n’hésitent pas non plus à élargir l’offre en hébergement haut de gamme et lifestyle pour répondre à une demande qui grandit d’années en années, qui se diversifie et dont les exigences deviennent plus élevées.

  • Population dans le Grand Manchester: 2 685 400 habitants (chiffres 2011)
  • dont population de Manchester : 514,400 habitants
  • Superficie de Manchester :116 km²
  • Nombre d'hôtels & résidences : 219 dans le Grand Manchester
  • Nombre de chambres : plus de 13 500 dans le Grand Manchester
  • Fréquentation touristique : 1,17 millions de voyageurs internationaux (2013)
  • Principaux marchés émetteurs : Irlande, Allemagne, États-Unis, France, Australie
  • Les chiffres du tourisme sont à la hausse au Royaume-Uni. Le nombre de visiteurs ne cesse d'augmenter ces dernières années. VisitBritain a annoncé 34,8 millions de visiteurs internationaux l'an dernier dans le pays, soit environ deux millions de visiteurs supplémentaires par rapport à l'exercice 2013 (+6%). Londres a représenté à elle seule 16,8 millions de touristes étrangers en 2013 selon L'Office Statistique National. C'est un peu plus de la moitié des arrivées internationales du pays. L'Office de tourisme de Manchester se présente comme la seconde ville la plus visitée du Royaume-Uni. Et de fait, elle accueille en moyenne 3,88 millions de touristes par an (2,71 millions de visiteurs domestiques par an -moyenne des trois dernières années 2011-2012-2013- selon VisitEngland, plus 1,17 millions d'arrivées internationales selon l'ONS), contre 3,55 millions pour le Grand Birmingham, sa principale concurrente sur le territoire anglais. Mais en termes d'arrivées internationales, Manchester n'est qu'en quatrième position avec 1,17 millions de touristes accueillis en 2013. Si c'est certes loin devant Liverpool (624 000), cela reste en dessous de Londres, Edimbourg (1,3 millions) et très légèrement derrière le Grand Birmingham (West Midlands : 1,2 millions). D'où l'intérêt pour l'Office de tourisme de Manchester de renforcer son attractivité auprès de la clientèle étrangère, afin de consolider sa place de deuxième ville touristique du Royaume-Uni. Si la Manchester Hoteliers Association note une augmentation des visiteurs venus d'Inde, de Chine et des Etats-Unis, les touristes viennent toujours principalement d'Irlande, d'Allemagne et de France.

    Le tourisme d'affaires n'en finit plus de grimper au tableau d'affichage

    Selon l'ICCA (Association Internationale des Congrès et des Conventions), Manchester se situait au 33ème rang européen dans l'organisation d'événements de grande envergure avec trente quatre congrès rotatifs internationaux accueillis en 2013. Londres (6eme) et Edimbourg (21eme) restent devant toujours devant avec respectivement 166 et 55 congrès organisés il y a deux ans. Cependant, elle se place devant Glasgow (38ème) qu'elle a dépassé en 2013 tandis que Birmingham (80ème), Liverpool (87ème) et Cambridge (95ème) sont loin derrière. La ville pourrait encore grimper au classement en 2014 (les chiffres ne sont pas encore tombés) et en 2015. En effet, le 6 janvier dernier, Marketing Manchester avait d'ores et déjà annoncé la signature de 40 conférences nationales et internationales, soit près de 34 000 délégués prévus en 2015 et un impact économique qu'ils estiment à 61 millions de livres sterling. L'objectif est d'attendre 45 conférences en 2020. Pour répondre à l'afflux de touristes, l'aéroport de Manchester se développe rapidement. Situé au sud de la ville, il a attiré 22 millions de passagers l'an dernier, un record depuis 2007 et une augmentation de 24 % par rapport à 2010. Il dessert 53 pays et 210 destinations. C'est d'ailleurs le troisième aéroport du Royaume-Uni derrière les Hubs londoniens de Heathrow (73,4 millions) et Gatwick (38 millions) mais il peut se vanter de terminer l'année devant Stansted (20 millions). En 2030, l'objectif est d'attirer 50 millions de passagers. Cela passe notamment par l'arrivée massive de vols low-cost à travers l'Europe. Notons d'ailleurs que 40 % des vols sont des charters. A titre d'exemple, le partenariat avec Jet 2 en 2013 a permis d'augmenter de 74% le taux de fréquentation de la ligne Manchester-Barcelone selon Marketing Manchester.

    Le football, un autre business qui profite aux hôteliers

    A Manchester, le football est bien plus qu'un sport, c'est une passion qui anime chaque habitant et encore plus depuis que la ville offre l'un des meilleurs derbys de la scène européenne. Le club mythique de Manchester United doit désormais se disputer la première place avec Manchester City, club devenu un poids lourd dans le Championnat d'Angleterre depuis son rachat en 2008 par des investisseurs d'Abu Dhabi, et dont le stade Eithad peut accueillir près de 50 000 spectateurs. Le Greater Manchester n'est pas non plus épargné par la folie foot. Bolton et Wigan font certes l'ascenseur entre la Premier League et la Championship (l'équivalent de la seconde division) mais ont des stades de respectivement 28 000 et 25 000 places et Rochdale et Oldham (troisième division) occupent des enceintes de 10 000 places chacun. Cela illustre l'impact économique du football dans l'agglomération mancunienne.Dans le quartier d'Old Trafford, excentré du centre-ville mais devenu tendance, le stade de Manchester United (Old Trafford, 75 000 places) et l'Emirates Old Trafford (19 000 places dédiées au cricket) offrent ainsi aux hôteliers une bonne raison de s'implanter. Ryan Giggs et Gary Neville, deux anciens footballeurs de Manchester United, ont saisi la balle au bond : le Gallois et l'Anglais ouvriront leur "Hotel Football" de 133 chambres aux abords du stade, en plus d'un hôtel boutique d'environ 35 chambres qui devrait arriver dans le centre-ville de Manchester d'ici quelques années. Il sera situé non loin du National Football Museum, un nouveau musée dédié au ballon rond et qui devrait constituer un équipement touristique structurant pour Manchester qui espère par ce biais attirer de nombreux visiteurs, tout au long l'année.

    L'hôtellerie mancunienne se porte bien

    Le Grand Manchester compte quelque 247 structures d'hébergement, quand le centre-ville en recense 86 (le quartier touristique d'Old Trafford n'est pas compté dedans), comprenant aussi bien des campings, des auberges de jeunesse, des maisons d'hôtes, que des résidences privées et même des fermes. Le nombre d'hôtels atteindrait ainsi les quelques 200 unités sur le Grand Manchester. Selon les chiffres publiés par MKG Hospitality, le taux d'occupation était de 80,9 % sur l'année 2014 avec des pics à 86-87 % sur les mois de septembre, octobre et novembre. La saison printemps -été a aussi été très bonne pour les hôteliers (plus de 82% en mars ou en juin). Seul le mois de janvier s'est avéré décevant avec 68 % de taux d'occupation. Si entre 2013 et 2014, le taux d'occupation n'a augmenté que de 1,1 point de pourcentage, le prix moyen est passé de 70,2 à 75,7 livres sterling hors taxe, soit une hausse de 7,9 %, permettant au RevPAR de grimper de 9,3 %. Et l'année 2015 devrait permettre à la ville de générer encore plus de revenus alors que de nouveaux opérateurs font leur entrée sur le marché. Au total, 800 nouvelles chambres sont ou seront ouvertes cette année. L'offre cinq étoiles comprenant quatre hôtels sur les 70 situés dans le centre-ville et dans le quartier d'Old Trafford, va se développée avec l'arrivée d'un cinquième établissement : l'Hôtel Gotham de 66 chambres. Des chaînes réputées viendront également renforcer l'offre de la ville, comme Motel One (330 chambres) et Innside by Melia (208 chambres), ainsi que des indépendants, comme Hotel Football (133 chambres) et le King Street Townhouse (40 chambres). Récemment, le Grand Manchester s'est aussi doté d'un hôtel d'application, l'Hotel Future. Situé en banlieue, l'établissement haut de gamme de 120 chambres entièrement géré par les espoirs de l'hôtellerie britannique sous contrat de stages, apprentissage et dirigé par de jeunes managers. Enfin, autre projet en attente mais qui ne devrait vraisemblablement pas voir le jour cette année, l'ouverture d'un complexe de 326 chambres sur 19 étages développé par le Singapourien M&L Hospitality près du campus universitaire. Marketing Manchester, agence en charge de la promotion de la ville au niveau national et international, annonce ainsi avoir un pipeline de plus de 2000 chambres additionnelles actuellement en projet.

    2015, une année particulière pour la culture

    Pour maintenir la croissance de son tourisme et de son hôtellerie, Manchester a l'intention de développer son offre culturelle, en musées comme en événements. L'été dernier déjà, le Old Granada Studio a ouvert ses portes, offrant à la ville un nouveau centre culturel. Aménagé dans d'anciens studios de télévisions, il accueille notamment le Coronation Street Tour, une balade dans les décors de cette série originaire de Manchester, et qui dure depuis 1960. Prévue initialement jusqu'à l'automne 2014, l'attraction a été prolongée pour 2015 et devrait attirer encore de nombreux touristes britanniques. Pour séduire la clientèle internationale, plusieurs manifestations sont à noter : le Manchester International Festival du 2 au 19 juillet où sont attendus des ballets, des concerts et des pièces de théâtre. Également au programme, la 25ème édition de la Gay Pride, qui sera notamment parrainée par les marques Radisson Blu, Double Tree by Hilton et les deux enseignes britanniques Q Hotels et Malmaison. Côté shopping, le Corn Center Exchange rouvre ses portes cet été du côté du centre historique tandis qu'en mai s'ouvrira le HOME, un complexe qui regroupera une galerie d'art contemporain, un théâtre de 500 sièges, cinq écrans de cinéma, des cafés et des restaurants. Pour les amateurs d'arts, le musée Whitworth a doublé de volume depuis sa réouverture récente (14 février 2015) et expose désormais 55 000 objets éclectiques. Malgré ces nouveautés, la ville garde à l'esprit qu'elle doit en permanence hisser son niveau de jeu pour rester dans la compétition. "Nous ne devons pas être satisfaits. La concurrence de Manchester au niveau touristique est internationale et la compétition est féroce." a déclaré Nick Brooks-Sykes, directeur du tourisme à Marketing Manchester. La ville devrait relativement peu profiter de la Coupe du Monde de Rugby organisée au Royaume-Uni : si l'événement est très médiatisé, Manchester n'a pas vraiment été bien servie avec une seule rencontre programmée à l'Eithad Stadium : Angleterre-Uruguay le 10 octobre. Il s'agit du match de poule de l'équipe nationale. Et même si l'enjeu devrait être moindre, la ville et les hôteliers se préparent à accueillir l'événement et les touristes venus notamment de Montevideo.Si Manchester ne vise peut-être pas le titre de champion du tourisme au Royaume-Uni ou en Europe, la ville n'en a pas moins de réelles ambitions d'être dans la ligue des destinations les plus attractives en Europe. Et si elle se donne les moyens d'être aussi performante sur le terrain du tourisme et de l'hôtellerie, les visiteurs du monde entier n'hésiteront pas à dire que l'herbe est toujours plus verte à Manchester.

    Vous aimerez aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?