Accéder au contenu principal

Analyses

L'hôtellerie viennoise atteint des records en 2014

Vienne a enregistré un nouveau pic de fréquentation l'an dernier. La forte hausse des nuitées (+6,3%) permet au taux d'occupation et au RevPAR de fortement augmenter, malgré une hausse significative de l'offre d'hébergement disponible (+4,9%). La ville annonce de fortes ambitions pour 2018.

Les hôtels de Vienne, la capitale autrichienne, ont enregistré un nouveau record sur l'année 2014. Selon l'office de tourisme, 6,2 millions de visiteurs se sont rendus à Vienne, soit 6,4% de plus que l'année précédente. Le nombre de nuitées accueillies est de 13,5 millions, ce qui représente une augmentation de 6,3% par rapport à 2013.Cette hausse des nuitées s'inscrit dans un contexte d'augmentation de la capacité d'accueil : la ville a accueilli plus de 2 900 lits supplémentaires, ce qui correspond à une hausse de 4,9% de sa capacité d'accueil. En février dernier, Melia Hotels avait notamment ouvert un établissement de 253 chambres dans la Donau City Tower. Mais compte tenu de la croissance plus rapide de la demande de nuitées (+6,3%) relativement à l'offre disponible (+4,9%), le taux d'occupation a lui aussi augmenté, passant de 69% à 71% au global selon les données de l'Office de Tourisme de Vienne, et pour les chaînes de 72,9% à 75,6% selon les chiffres MKG Hospitality. Si les établissements de chaînes moyen et haut de gamme se remplissent aujourd'hui à un taux quasi identique, le haut de gamme a connu une hausse plus forte entre 2013 et 2014 (+2,3 points pour atteindre 76% de taux d'occupation). Avec un prix moyen hors taxe de 97,3€ (76,2€ en moyenne gamme et 120,6€ en haut de gamme), le revenu par chambre disponible (RevPAR) dans la ville a progressé de 5%. Là encore, le segment haut de gamme a évolué plus fortement, notamment.Plus d'allemands, d'américains et d'émergents, moins de russes"Les nuitées internationales ont représenté environ 82 % du volume total des nuitées. Ce n'est pas seulement le reflet de l'attractivité de Vienne, cela montre toute la stratégie d'internationalisation mise en place sur le long terme et selon les différents marchés" a déclaré le directeur de l'Office du tourisme de Vienne, Norbert Kettner. Parmi les touristes qui se sont le plus déplacés, la clientèle allemande (2,6 millions de nuitées, +5 % par rapport à 2013) reste en tête, suivi de près par les autrichiens qui se sont massivement rendus dans leur capitale (2,4 millions de nuitées, +7%). Viennent ensuite les américains qui enregistrent une forte progression (748 000 nuitées, + 14 %). A l'inverse, même si les voyageurs russes ont représenté 603 000 nuitées, on note une baisse de la fréquentation de 15% par rapport à 2013, évidemment liée au contexte : "La diminution des touristes russes est un phénomène international qui ne concerne pas uniquement Vienne. C'est à cause de la faiblesse du rouble et de la situation politique actuelle. L'OT de Vienne continue à avoir confiance dans le marché russe et continue ses activités en Russie" rappelle Olivia Dijvak, en charge des relations médias pour l'Office de tourisme de Vienne. La ville a surtout su capter une nouvelle clientèle venue des BRIC et d'Asie : +11% pour les Brésiliens, +13% pour les Chinois, +18% pour les Indiens et +26% pour les Coréens.Un objectif de 18 millions de nuitées en 2020 Vienne devrait attirer encore plus de monde en 2015. En effet, le tourisme va être boosté par plusieurs événements. Tout d'abord, le 150ème anniversaire du boulevard Ringstrasse qui regroupe les principaux monuments et musées de la ville. Sont attendus tout au long de l'année des expositions, dont celles sur le peintre Klimt et le psychanalyste Freud. Plus populaire, le concours de l'Eurovision aura lieu dans la capitale autrichienne le 23 mai prochain. L'an dernier, la victoire de Conchita Wurst avait été accueillie comme un symbole de tolérance.A l'horizon 2020, Norbert Kettner, le directeur de l'Office de Tourisme, aimerait atteindre les scores de 18 millions de nuitées annuelles [+33% par rapport à 2014 soit +4,9% par an, NDLR], 1 milliard de chiffre d'affaires d'hôtellerie, et obtenir vingt vols directs supplémentaires desservant Vienne. La capitale autrichienne affiche ainsi de solides ambitions, s'appuyant sur une tendance de croissance déjà bien lancée.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?