Accéder au contenu principal

Analyses

Les vacances des Français en temps de crise sanitaire

Pour en savoir plus sur la manière dont les Français envisagent leurs prochaines vacances, ADN Tourisme et les 13 Comités Régionaux du Tourisme ont enquêté auprès de 2 000 Français entre le 7 et le 21 juin.

La fréquentation touristique nationale observée durant les mois de mai et de juin est plutôt de bonne augure pour les professionnels du tourisme, en effet, les chiffres enregistrés ont été meilleurs que ceux réalisés en 2020 à la même période. Le pont de l’Ascension ainsi que le week-end de la Pentecôte ont marqué le début de cette reprise avec des pics de fréquentation malgré une météo peu clémente sur la majorité de l’hexagone. Ainsi les performances réalisées durant le mois de mai ont été meilleures selon 76% des répondants et 82% affirment la même chose pour le mois de juin, néanmoins ces chiffres n’égalent pas ceux de la saison 2019.

Cette fréquentation a, comme l’année dernière, été portée par la clientèle touristique domestique qui a privilégié la France comme destination en raison des restrictions sanitaire encore en place lors des mois de mai et de juin. La clientèle étrangère se faisait encore rare même si certains territoires frontaliers ont constaté un retour progressifs des ces touristes sur leurs terres. Également, les réservations de dernière minute gagnent du terrain, en raison notamment de l’incertitude de l’évolution du contexte sanitaire. A cela s’ajoute l’envie de visiter des territoires propices à la pratique d’activités de plein air, s’inscrivant ainsi dans la cadre du tourisme vert, le camping est donc à l’honneur tout comme le locatif. Côté budget, ils sont nombreux à vouloir se faire plaisir en regardant moins les dépenses tandis que d’autres, au contraire, sont à la recherche de promotions ainsi que des conditions d’annulations souples.

Concernant la saison estivale à venir, les perspectives sont encourageantes avec des réservations plus tôt qu’à l’accoutumé dans certaines territoires pourtant beaucoup de professionnels du secteur ont encore du mal à se projeter. Néanmoins, 61% des Français projettent de partir en vacances cet été ou en week-end entre juin et septembre et 18% ne savent pas encore et aviseront selon le contexte épidémique en France et à l’étranger. Ces chiffres sont bien supérieurs à ceux enregistrés en 2020, ils n’étaient alors que 50% à affirmer partir en vacances durant la période estivale. Toutefois sur l’ensemble du territoire, les réservations se feront tardivement, en effet, la moitié des Français ayant prévu de partir n’ont pas encore effectué de réservations.

La France reste encore une fois la destination de prédilection, 83% des Français envisagent de séjourner dans l’hexagone, contre 86% l’année dernière à la même époque démontrant ainsi que le tourisme de proximité reste une tendance d’actualité. Comme d’habitude, le littoral est encore et toujours le territoire qui attire le plus de touristes, 43% des Français prévoient d’y séjourner, suivi par la campagne et la montagne qui sont des territoires de plus en plus attractifs avec respectivement 26% et 13% des intentions de départ. Les destinations urbaines, ayant connu une chute drastique de leur fréquentation l’année dernière, redeviennent à nouveau attractives puisque 10% des Français envisagent de s’y rendre soit 5% de plus qu’en 2020.

Ainsi en 2021, la tourisme de proximité reste d’actualité et les séjours axés autour d’activités de pleine nature comme le vélo et la randonnée sont en pleine expansion. Les touristes français restent par ailleurs vigilants quant à la mise en place de démarches sanitaires ainsi que le respect des gestes barrières, dans les hébergements et les sites touristiques et plus largement dans tous les lieux publics. Les conditions d’annulation de séjour sont aussi une thématique importante, ainsi 41% d’entre eux se disent prêts à faire appel aux services des agences de voyages pour bénéficier des meilleures garanties, représentant une hausse de 10% comparé à 2020. Également, 66% des Français assurent vouloir réaliser des balades, des excursions et visiter des sites au sein de leur propres régions et ce en dehors de leurs temps de vacances, prouvant encore une fois le besoin d’évasion ressenti par ces derniers.

Quant à l’avenir du tourisme, la majorité déclare que même une fois la pandémie finie, ils resteront vigilants quant aux choix de leurs destinations avec notamment une attention toute particulière portée aux normes de santé et de sécurité. Les véhicules personnels seront aussi à l’honneur afin d’éviter les transports en commun en raison de la peur persistante du virus. Cependant 36% déclarent vouloir prendre moins l’avion à l’avenir et également sélectionner des hébergements moins coûteux. Enfin en continuité de ce que nous avons connu ces derniers mois, 15% télétravailleront durant leurs vacances.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?