Accéder au contenu principal

Analyses

Les stratégies de la SNCF face à l'ouverture à la concurrence

La SNCF ne cesse de proposer de nouvelles offres avec notamment l'objectif de contrer la concurrence qui arrive pas à pas en France.

Alors que l’ouverture à la concurrence pour le transport ferroviaire en France va bientôt se matérialiser, avec notamment l’arrivée de la compagnie italienne Trenitalia qui lancera ses trains à grande vitesse Frecciarossa sur la liaison Paris-Lyon, la SNCF entend bien ne pas se laisser détrôner de son leadership aussi facilement. Notamment sur cette ligne emblématique du TGV, qui a fêté cette année ses 40 ans d’existence, et pour contrer la concurrence le groupe lance le programme « Riposte ».

Treniatalia n’a pour le moment pas encore communiqué de date de mise en service officielle mais a néanmoins entamé la promotion de son offre qui se constituera de quatre classes « pour tous les goûts et tous les conforts ». Face à cela, la SNCF a décidé de mettre en place deux allers-retours par jour en Ouigo, son TGV low-cost, sur la ligne Paris-Lyon en juillet 2020 afin de cibler une clientèle au budget limité.

Également, des liaisons en trains classiques du groupe seront lancées en mars 2022 à raison de deux allers-retours par jours entre Paris-Bercy et Lyon-Perrache via Villeneuve-Saint-Georges, Melun, Dijon, Chalon-sur-Saône et Mâcon entre autres. Ces trajets dureront entre 4h45 et 5h15 contrairement au TGV qui effectue ce trajet en moins de 2h. Quant aux 22 TGV classiques quotidiens Inoui, la SNCF fait le choix de la montée en gamme.

Ainsi d’ici à la mi-2022, toutes les rames reliant les villes de Paris et Lyon seront neuves ou du moins rénovées. Cela leur permettra d’accueillir un plus grand nombre de passagers avec notamment la suppression de nombreux carrés. Mais c’est la première classe qui connaitra le plus de changements avec des espaces plus vastes, tous munis de prises de courant et de prises USB ainsi que des miroirs de courtoisie « pour réajuster sa cravate ou le rouge à lèvres » explique Jean Rouche, le directeur de l’axe Sud-Est.

Cette montée en gamme se voit compléter par la création d’une nouvelle offre baptisée « Business Première ». Les voyageurs de cette classe bénéficieront des mêmes sièges qu’en première avec en prime un accès aux salons, un embarquement rapide, un portail multimédia et une offre de rafraîchissements et/ou de restauration légère (une salade et une pâtisserie) comprise dans le prix du billet. Avec également la possibilité de changer de train sans restriction.

L’objectif est notamment de reconquérir les pros avec cette nouvelle offre qui leur est destinée. La SNCF se veut plutôt optimiste quant à la réussite de cette formule qui s’inspire du modèle aérien et qui a déjà fait ses preuves sur Eurostar, Thalys et Lyria, vers respectivement Londres, le Benelux et la Suisse. Le groupe estime que l’arrivée de la concurrence fera grossir le marché ferroviaire et que cela lui sera bénéfique comme ça a été le cas en Espagne avec Ouigo qui a récupéré 37% de part du marché sur la liaison Madrid-Barcelone.

La SNCF ne néglige pas non plus son offre TER et développe ainsi un partenariat avec Michelin pour lancer un guide touristique qui permet de découvrir la France en empruntant seulement les lignes de TER. Nommé « Vacances en Train », il met en avant 40 lignes de TER, de Bordeaux à Sarlat, de Nice à Tende, de Paris à Granville ou encore de Nîmes à Brioude avec une sélection de visites, de sentiers pédestres, d’itinéraires vélo ainsi que d'hébergements et de restaurants le long de ces lignes.

Ce guide est dans la logique d’une politique, récente, visant à allier tourisme et TER. […] Nous nous sommes associés à Régions de France pour promouvoir les destinations touristiques. Notre objectif commun, c’est que les trains soient les plus fréquentés possible, sur l’ensemble du territoire et pas seulement sur les lignes de travailleurs pendulaires. 

Jean-Aimé Mougenot, directeur des TER à la SNCF

En prônant un voyage sans voiture mais plutôt avec des trains et de l’itinérance à pied et à vélo, le guide s’inscrit dans une démarche de développement durable et promu la SNCF comme un acteur incontournable du tourisme durable et responsable.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?