Accéder au contenu principal

Analyses

Les propositions de l’Alliance France Tourisme pour la relance touristique nationale

L'Alliance France Tourisme exprime dans un communiqué de presse en date du 24 mai 2021 son désir de voir les régions et les collectivités locales davantage impliquées dans la stratégie de relance du secteur touristique national.

Après une année touristique relativement compliquée que l’on peut qualifier d’inédite, les stratégies et plans de relance fusent afin d’aider au mieux le secteur à se relever et à rebondir. Avec l’allègement progressif des restrictions sanitaires ainsi que la mise en place prochaine du pass sanitaire européen, l’avenir proche comme lointain du tourisme français semble s’éclaircir.

Ainsi le jeudi 20 mai 2021, les grandes entreprises de l’industrie touristique réunies au sein de l’Alliance France Tourisme ont fait part de leurs propositions concernant la relance du secteur. Ces propositions s’adressent aux collectivités régionales qui sont considérées comme un échelon majeur de l’attractivité territoriale ainsi que de la relance touristique.

A l’heure actuelle, il est tout aussi nécessaire de repenser de manière commune, organismes privés comme publics, l’avenir du secteur que de le relancer. La crise sanitaire a eu comme effet d’accroitre la concurrence internationale dans le domaine touristique, de ce fait, en plus de veiller à la pérennité du bon fonctionnement du secteur, il faudra également envisager une transformation de celui-ci afin de mieux répondre aux nouvelles attentes toujours plus exigeantes des pouvoirs publics comme des visiteurs.

Dans l’optique de répondre à ces nouvelles attentes mais aussi de créer de la valeur tout en améliorant l’attractivité et la compétitivité de la destination France, les entreprises touristiques du territoire doivent entrer dans une dynamique de réinvention des métiers afin de renforcer la durabilité, la digitalisation et la personnalisation de l’offre.

Et cette évolution passera par les régions, reconnues comme des outils de développement économique et de création d’emploi, qui mènent une politique propice au développement territorial ainsi qu’à la valorisation et la préservation du patrimoine. Le rôle des régions dans le tourisme ne s’arrête pas là, elles interviennent également dans la planification, le développement et la gestion du tourisme et notamment des voyages d’affaires.

Néanmoins, les outils dont elles disposent pourraient être repensés et améliorés avec comme objectif le renforcement de la compétitivité de la destination, ce qui aurait pour effet d’optimiser les bénéfices du tourisme à l’échelle régionale.

Dans son dernier communiqué de presse, l’Alliance France Tourisme partage son ambition de faire de le France « le leader d'un tourisme d'excellence, numérique et plus responsable. ». Elle explique cependant qu’à sons sens, cet objectif ne peut être atteint que si une modernisation de la gouvernance du secteur est mise en œuvre. Alors le cadre d’action sera simplifié et le secteur gagnera en efficacité.

Pour ce faire, l’Alliance souhaite impliquer davantage les collectivités territoriales, soit les régions et les collectivités ultramarines, afin de repenser à l’échelon régional le modèle économique et sociétal du tourisme français autour d'équilibres nouveaux, plus vertueux sur le plan environnemental. L’organisme a ainsi élaboré des propositions à l’usage des régions et des collectivités qui s’axent autour de 6 grandes thématiques : 

  • La stratégie touristique : Mettre en place une stratégie efficace pour piloter et promouvoir le tourisme des régions passe par une simplification des organes de pilotage et de promotion, la création d’une offre touristique en cohérence avec l’identité du territoire, un regain de confiance des voyageurs et une politique ambitieuse de soutien à l’événementiel d’affaires pour redynamiser ce secteur.
  • L’aménagement du territoire, de l’offre touristique et culturelle : Un développement économique global peut résulter d’un développement du tourisme par l’instauration de dynamiques nouvelles comme un meilleur aménagement du territoire, une attractivité vers des régions jusqu’alors peu peuplées, une meilleure couverture numérique, etc. L’avantage étant bien sûr que ces politiques sectorielles bénéficieront autant aux autochtones qu’aux touristes.
  • Les transports et la connectivité des territoires : Le développement touristique d’un pays est nécessairement lié au développement de la connectivité de ses territoires, ainsi qu’à sa politique de transport intermodale. La France comporte nombre de spécificités géographiques : régions côtières, montagne, insularité et collectivités territoriales ultramarines éloignées de l’Hexagone.
  • Le soutien et le développement économique : Depuis la loi NOTRe, les régions et les collectivités locales ont à la fois la compétence administrative, les leviers d’action, et les contacts avec le terrain et le tissu économique local. Ainsi, elles constituent l’échelon privilégié entre le local et le national de par leurs missions en matière de transports, emplois, économique et numérique, de même qu’à la faveur de leur lien fort avec l’Union Européenne.
  • L’emploi et la formation : Renforcer les politiques régionales au service de l’emploi et réciproquement, avoir un marché du travail pouvant mieux répondre aux besoins du secteur.
  • La responsabilité sociale et environnementale : Les enjeux de transition environnementale & écologique et de responsabilité sociétale doivent être érigés en priorité incontournable de toute stratégie touristique, nationale comme régionale. Une activité ne prenant pas en compte ces aspects ne pourrait pas prospérer durablement. Dans ce contexte, différentes initiatives pourraient permettre que le tourisme s’inscrive encore plus dans cette démarche de développement durable et RSE.
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?