Accéder au contenu principal

Actualités

L’engagement durable du secteur touristique avec la Déclaration de Glasgow à la COP26

A l’occasion de la COP26 qui se tient cette année à Glasgow en Ecosse, les grands acteurs du tourisme ont fait entendre leur voix et s’engagent pour un tourisme plus durable.

Cet engagement pour une filière touristique plus durable se traduit par la Déclaration de Glasgow sur l’action climatique dans le tourisme présentée lors de cet évènement d’envergure internationale qu'est la COP26 par le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili.

Ce texte s’axe autour de deux engagements forts, à savoir la réduction des émissions de moitié d’ici 2030 et à la perspective d’atteindre la zéro émission nette au plus tard d’ici 2050. Selon Zurab Pololikashvili, cette déclaration « est un instrument pour faire en sorte que les bonnes intentions se traduisent par une action climatique efficace. ». Ainsi les quelques 300 signataires de la déclaration se voit dans l’obligation de « présenter un plan d’action concret pour le climat, ou un plan actualisé, dans les 12 mois suivant la signature ».

Parmi ces 300 signataires, on retrouve de grands noms de l’industrie touristique, des destinations ainsi que des associations : 

  • Accor 
  • World Travel & Tourism Council (WTTC) 
  • Iberostar Group
  • Panama
  • Netherlands Board of Tourism & Convetions 
  • VisitScotland
  • Pacific Tourism Organization
  • AITO
  • ETOA

La déclaration de Glasgow est le fruit d’un travail de collaboration entre l’OMT, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), Visit Scotland, the Travel Foundation et Tourism Declares a Climate Emergency. Cette dernière s’inscrit dans le cadre du programme tourisme durable du réseau One Planet qui ambitionne d’accélérer les modes de consommation et de production durables. Le World Travel & Tourism Council (WTTC) qui représente les plus grandes entreprises du secteur a souhaité apporter sa contribution à cette démarche. 

Le WTTC est heureux de soutenir et de s’associer au lancement de la Déclaration de Glasgow, apportant ainsi sa voix, celle du secteur privé mondial, à cet appel collectif important pour relever les niveaux d’ambition dans le secteur des voyages et du tourisme. La Déclaration de Glasgow est vraiment une chance offerte au secteur des voyages et du tourisme d’unir ses forces et d’être un véritable fer de lance de l’action pour réduire les émissions à zéro. 

Julia Simpson, Présidente et Directrice générale du WTTC

Néanmoins les acteurs du tourisme n’ont pas attendu cette déclaration pour d’ores et déjà entreprendre des actions en faveur d’un avenir plus durable. A l’image de Viparis et GL events, deux acteurs majeurs de la filière évènementielle, qui s’associent dans le cadre d’une démarche commune bas-carbone. Tous deux sont bien conscients de l’impact environnemental du montage d’un évènement et notamment de la problématique du transport des matériels sur site.

Viparis a donc décidé de louer 8 000 m² du Hall 8 de son site Paris Nord Villepinte à GL events afin de leur permettre de stocker le matériel nécessaire au montage des stands du salon Première Vision Paris. Car même si Première Vision équipe ses espaces d’exposition de matériels 100 % modulaires et réutilisables d’une édition sur l’autre, le transport de ceux-ci depuis la région parisienne nécessitait près de 500 rotations de poids-lourds par édition. La mise à disposition de ces lieux de stockage va ainsi permettre d’éviter les émissions de CO2 liées au transport avec une économie totale de 82 tonnes de CO2 par an.

Stocker une partie des matériels nécessaires aux prochaines éditions de Première Vision Paris est une excellente nouvelle pour l’environnement ! La limitation du fret est le maillon qui manquait à notre filière pour assurer des prestations à impact carbone réduit. C’est la première étape d’une démarche que nous espérons pérenniser et étendre à d’autres actifs. 

Olivier Ferraton, Directeur Général Délégué de GL events

Les deux entités sont d’ores et déjà chacune engagées dans une démarche durable depuis de nombreux années. Le Groupe GL Events a mis en place depuis maintenant plus de 10 ans une démarche complète de responsabilité sociétale. Il développement également ses expertises en matière d’économie circulaire, de reconditionnement et de réutilisation des actifs pour assurer à ses clients des prestations à impact environnemental réduit. La revalorisation des matériaux non réutilisables est au cœur des efforts réalisés par GL Events sur les sites évènementiels qu’il gère.

Quant à Viparis, avec sa stratégie RSE baptisée Better Events 2030, le groupe déploie sur l’ensemble de ses sites des actions visant à réduire son impact et à proposer des lieux et des services pour des évènements responsables et créateurs de valeur. L’ambition est de diminuer son empreinte carbone à hauteur de 50% sur l’ensemble de ses actifs et de 33% sur le fret d’ici à 2030. Pour exploiter de manière durable ses sites, Viparis mise sur l’optimisation des consommations énergétiques et des ressources à travers la mise en place d’actions favorisant la mobilité, en renforçant le tri et la lutte contre le gaspillage alimentaire mais aussi en développant des partenariats engagés avec ses prestataires.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?