Accéder au contenu principal

Analyses

Le train gagne du terrain

A l'heure où l'on parle de plus en plus d'empreinte carbone lors de déplacements touristiques, le train regagne ses lettres de noblesse et se présente comme une alternative de transport durable en comparaison avec l'avion ou même la voiture.

Que cela soit pour des raisons écologiques, économiques ou encore de temps de trajet, le train semble devenir un mode de transport de plus en plus attrayant aux yeux des visiteurs. Cette tendance a notamment été confirmée durant cette période de crise sanitaire où le tourisme domestique était à l’honneur incitant ainsi les Français à prendre le train pour rejoindre leurs lieux de séjour. Sa popularité grandissante s’explique également par son aspect écologique qui lui permet de ce fait de s’inscrire dans la mouvance du tourisme durable mais aussi du slow tourisme, deux tendances touristiques en pleine expansion.

Avec la récente ouverture à la concurrence, le trafic ferroviaire français devrait gagner en ampleur dans les années à venir avec l’arrivée de pas moins de 7 nouvelles compagnies venant s’ajouter à l’offre actuelle proposée par la SNCF. Parmi elles, on retrouve une compagnie issue d’une initiative citoyenne se nommant RailCoop qui devrait en premier lieu opérer sur la ligne Bordeaux-Lyon, une liaison transversale délaissée par la SNCF en 2014. La compagnie planche également sur l’ouverture de 8 autres liaisons transversales d’ici la fin 2022.

Mais le lancement de la première ligne se voit reporter de 6 mois car selon RailCoop « le gestionnaire d’infrastructure – SNCF Réseau – n’est pas en capacité de nous fournir des sillons (des créneaux de circulation, ndlr) de qualité en dépit des discussions engagées à ce sujet depuis plus de 18 mois ». Les propositions de la SNCF ne répondent que partiellement aux demandes de la compagnie qui déplore que seulement 55% des demandes de circulations formulées ont été pourvues par le groupe ferroviaire national sous réserve de financement d’ouvertures de postes par RailCoop.

L’utilisation du train comme moyen de transport est également supportée par le Gouvernement qui a récemment promu une loi sur la suppression de lignes aériennes intérieures lorsqu’une alternative en train de moins de 2h30 existe. L’association britannique The Campaign for Better Transport (CBT) spécialisée dans les transports souhaite que la même réglementation soit appliquée au Royaume-Uni. Elle a ainsi demandé au gouvernement britannique la suppression des vols intérieurs si un voyage équivalent en train dure moins de cinq heures.

L’association va même encore plus loin dans ses requêtes et demande également au gouvernement de ne pas céder aux demandes de réduction de taxes sur les passagers aériens. En effet, suite aux conséquences négatives de la crise sanitaire sur le trafic aérien, les compagnies aériennes font pression sur le gouvernement afin d’obtenir un allègement des taxes sur les vols domestiques. Une requête qui n’arrive pas au bon moment puisque la conférence sur le climat Cop26 aura lieu à Glasgow le 31 octobre prochain.

Des nouvelles offres ferroviaires apparaissent de manière récurrente ces derniers temps, à l’image d’une ligne qui devrait relier Londres à une douzaine de stations de skis françaises situées dans les Alpes. En effet, la Compagnie des Alpes qui exploite de nombreux domaines skiables dans les Alpes a décidé en partenariat avec Eurostar de lancer une ligne ferroviaire privée, nommée « TravelSki Express », reliant la capitale anglaise à des stations d’hiver françaises de la Vallée de la Tarentaise.

La SNCF n’est pas en reste du point de vue innovation avec le lancement de sa nouvelle offre de trains à prix réduit : OSLO. Les tarifs ne devraient pas excéder les 30 euros selon la compagnie et ce même pour les achats de dernières minutes. Avec ce nouveau dispositif, le groupe tente malgré toutes les nouvelles offres arrivantes de garder le lead sur le secteur qui deviendra à l’avenir de plus en plus compétitifs.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?