Accéder au contenu principal

Analyses

L'Allemagne vise 80 millions de nuitées étrangères d'ici 2020

L'Office fédéral de la statistique Destatis annonce 75,5 millions de nuitées étrangères en Allemagne sur l'année 2014, soit 4,8 % de hausse par rapport à l'exercice précédent. Les chiffres MKG Hospitality montrent que l'hôtellerie a pleinement bénéficié de cette dynamique, tant en termes de taux d'occupation que de RevPAR. L'Office national allemand du tourisme se donne pour objectif d'atteindre 80 millions de nuitées étrangères en 2020.

L'Office fédéral de la statistique Destatis a annoncé 75,5 millions de nuitées étrangères en Allemagne sur l'année 2014 contre 72 millions en 2013, soit une hausse de 4,8 %. C'est la cinquième année consécutive que le pays bat son record de l'année précédente. Les nuitées étrangères représentent 21,6 % des nuitées du pays. Portée par cet essor de la fréquentation étrangère mais aussi une demande domestique solide, l'hôtellerie a été sur une bonne dynamique en 2014, comme le montrent les chiffres publiés par MKG Hospitality. Le taux d'occupation global sur l'année 2014 est de 70,4% soit 1,7 point de plus qu'en 2013. Le prix moyen a augmenté de 1,6%, atteignant 87,8 € en 2014, tandis que le revenu par chambre disponible (RevPAR) progresse de 4,1% sur la même période. Les trois segments d'hébergement (économique, moyen de gamme et haut de gamme) ont tous augmenté significativement. En termes de niveaux, l'hôtellerie moyen de gamme a des performances légèrement inférieures avec un taux d'occupation global de 67,5% alors que l'économique et le haut de gamme dépassent le seuil des 70%. Un RevPAR en hausse pour les quatorze plus grandes villes du pays En 2014, sur les quatorze plus grandes villes d'Allemagne*, seule Leipzig a vu son taux d'occupation baisser par rapport à l'exercice précédent (-2,3 pts). Ce recul a été compensé par une hausse du prix moyen hors taxe de 3,6%, permettant au revenu par chambre disponible (RevPAR) d'augmenter très légèrement (+0,1 %). Parmi les meilleurs élèves, les bonnes performances de Berlin et Munich ne doivent pas faire d'ombre aux scores d'Hambourg (taux d'occupation le plus élevé à 79,4 %), de Nuremberg, Stuttgart et Düsseldorf où les performances hôtelières ont été en nette hausse par rapport à 2013. On note une hausse du RevPAR de respectivement 7,9%, 9,6% et 11,8% dans ces trois villes. Stuttgart a notamment accueilli 4 millions de visiteurs sur les deux semaines du Cannstatter Volksfest, l'une des plus grandes manifestations allemandes en plein air derrière l'Oktoberfest (6,3 millions de visiteurs en 2014). L'aéroport de Düsseldorf a annoncé avoir reçu 21,8 millions de passagers, soit 2,9 % de plus que l'année précédente et un nouveau record battu. La ville est desservie depuis 180 destinations dont 125 villes européennes, Pékin, Abu Dhabi, Tokyo et les grandes villes des Etats-Unis.  L'Allemagne est déjà tournée vers l'avenir "En 2015, nous voulons maintenir cette évolution remarquable et estimons qu'une hausse de 2 à 4 pour cent est probable. Pour l'année 2020, d'après nos calculs, nous atteindrons le chiffre de 80 millions de nuitées étrangères. Nous nous approchons constamment de cet objectif et nous estimons que pour 2030, le chiffre de 121,5 millions est réaliste" a déclaré Petra Hedorfer, Présidente du Directoire de l'Office National Allemand du Tourisme (ONAT). Pour atteindre ses objectifs en 2015, l'ONAT a focalisé sa campagne de communication sur les traditions, la gastronomie, l'art et l'artisanat. Il mise aussi sur les réseaux sociaux. Avec le hashtag #JoinGermanTradition, le pays espère accueillir les blogueurs internationaux indépendants pour que ces derniers composent des parcours touristiques originaux. En 2015, mis à part les traditionnels marathons de Munich ou Berlin et l'accueil de la finale de la Ligue des Champions au Stade Olympique de Berlin, le pays n'accueillera pas beaucoup d'événements sportifs non récurrents à forte retombées (l'an dernier, le pays avait notamment organisé les championnats d'Europe de natation). Il pourra miser en revanche sur des manifestations culturelles toujours plus développées, comme le Hurricane Festival à Scheessel et sa programmation musicale éclectique (19 au 21 juin), le festival des sciences Effekte à Karlsruhe (27 juin au 1er juillet), la Triennale de la Ruhr (14 août au 30 septembre) ou encore la foire du livre de Francfort du 14 au 18 octobre. *Les chiffres d’Essen (neuvième plus grande ville) n’étant pas disponibles, elle est remplacée dans notre analyse par ceux de Mayence.

Vous aimerez aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?