Accéder au contenu principal

Actualités

La région PACA dévoile son plan d’actions pour 2022

La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, première destination touristique française, vient de dévoiler son tout nouveau plan d'actions pour l'année 2022 et celui ci se veut ambitieux.

Comme toutes les destinations touristiques, la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur a fortement été impactée par la crise sanitaire. Elle a vu ses chiffres de fréquentation et de performance chuter durant de nombreux mois toutefois le tourisme semble retrouver des couleurs depuis la période estivale 2021. En effet, la fréquentation a été portée par une clientèle française toujours plus importante par rapport à 2020 et 2019. Les clientèles étrangères sont également de retour depuis le mois de juillet 2021 mais en moindre proportion comparé à 2019.

Ces résultats encourageants se sont poursuivis durant les vacances de la Toussaint avec des performances hôtelières remarquables. La synergie entre les différents territoires de la destination a permis cette reprise prometteuse grâce notamment à des actions communes telles que la campagne de promotion « On a tous besoin du Sud » lancée en 2020 et renouvelé en 2021. Le CRT PACA entend bien maintenir cette activité touristique en 2022 pour rester en tête des destinations françaises les plus attractives. 

L’enjeu pour 2022 est de ne surtout pas baisser la garde, et grâce au soutien financier de la Région et de nos partenaires des marques Provence, Alpes et Côte d’Azur, un ambitieux plan d’actions poursuivra la dynamique créée ces dernières années, pour assurer à la fois la promotion auprès du grand public et des médias, comme le retour de la promotion en direction des tour-opérateurs et agents de voyages. Avec 110 actions déjà planifiées, le plan d’actions 2022 du CRT est déjà l’un des plus ambitieux jamais proposé. 

François de Canson, Président du CRT PACA

Afin de réaliser cette ambition, la région se dote d’un plan d’actions 2022 qui s’articule autour de 6 idées clés :

  • Continuer à séduire le grand public des marchés domestiques comme internationaux en boostant les marques de destination Provence, Alpes et Côte d’Azur ainsi qu’en capitalisant sur des filières à forte valeur ajoutée comme le vélo, l’écotourisme ou encore le camping et le golf. Le CRT travaille d’ores et déjà sur le renforcement de la notoriété touristique de la région grâce à des campagnes comme « On a tous besoin du Sud » et « Ce qui compte vraiment » en partenariat avec Atout France. Ce travail sera renforcé sur les marchés étrangers et quant aux marchés locaux, l’accent sera mis sur la sensibilisation des visiteurs à l’adoption de comportements responsables ainsi que la valorisation des métiers du tourisme pour attirer les jeunes. 
  • Retourner sur le terrain au contact des publics cibles, pour ce faire les Alpes du Sud, la Côte d’Azur et la Provence vont s’inviter dans des grandes villes européennes afin de booster le retour des clientèles européennes de proximité dès le début du printemps. Par exemple, un « Alpes du Sud Tour » sera organisé en mars à Bruxelles et Amsterdam. 
  • Relancer l’intermédiation via des rendez-vous physiques. Durant la crise sanitaire, le CRT a multiplié les visioconférences, les workshops digitaux pour garder un lien avec les acteurs du tourisme et continuer de leur faire découvrir les richesses et nouveautés du territoire. Le retour au présentiel permet au CRT de prendre part à nouveaux à des salons tels que Rendez-vous en France ou Destination Montagnes - Grand Ski mais aussi d’organiser des évènements comme Destination Vignobles et Provence- Alpes-Côte d’Azur Travel Meet. 
  • Stimuler le retour du grand international pour permettre aux professionnels du tourisme de la région de travailler toute l’année avec la venue de nouvelles clientèles. Cela passe notamment par des opérations « séduction » auprès de marchés lointains. En plus de la participation du CRT à divers workshops, des missions pro-presse seront lancées pour rencontrer voyagistes et journalistes. L’allongement des durées de séjour sera au cœur des missions afin de diluer l’empreinte carbone liée aux déplacements. 
  • Séduire les médias avec notamment la participation à de nombreux workshops et tournées médiatiques pour rencontrer des blogueurs et reporters souhaitant valoriser la Provence, les Alpes ou la Côte d’Azur auprès de leur audience. 
  • Capitaliser sur la coupe du monde de rugby 2023 puisque la région accueillera 10 des 48 matches de cette compétition. Des opérations de démarchage et de communication auprès de marchés cibles dont les équipes joueront dans le Sud de la France sont prévues en partenariat avec Marseille et Nice, les 2 villes hôtes. Cet évènement confortant le statut de la région comme terre d’accueil de grands évènements sportifs.
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?