Accéder au contenu principal

Analyses

La nouvelle stratégie de Marseille pour retrouver ses touristes

Le renouvellement des stratégies touristiques est à l'ordre du jour et Marseille n'y déroge pas. La cité phocéenne oriente cette nouvelle stratégie autour de 4 axes structurants et espère avec celle-ci récupérer ses touristes d'ici 2024.

Marseille n’a pas été épargnée par les impacts négatifs de la crise sanitaire et espère donc comme de nombreuses villes retrouver le taux de fréquentation enregistré en 2019 le plus rapidement possible. Cette année-là, en effet, la cité phocéenne avait accueilli 5 millions de touristes et 1,8 millions de croisiéristes contre seulement 3,5 millions de touristes et 130 000 croisiéristes durant l’année 2020. Le tourisme est l’un des piliers économiques de la ville puisque ce secteur rapporte 1 milliard d’euros de retombées soit 8% du PIB local. Néanmoins, la ville avait le meilleur taux d’occupation, 41,2%, des villes françaises de plus de 500 000 habitants durant cette période compliquée.

Marseille et ses 111 villages sont devenus au fil du temps une réelle destination touristique notamment grâce à de grands évènements tels que la Coupe du Monde de football en 1998 et la Coupe du Monde de rugby en 2007 mais aussi grâce à son patrimoine riche comme le Mucem, Notre Dame de la Garde, ainsi que le Parc National des Calanques. Des millions de touristes viennent chaque année découvrir la richesse culturelle et naturelle de la cité phocéenne. La ville entend ainsi relancer son activité touristique de manière pérenne en repensant sa stratégie. Cette nouvelle stratégie se décline en 4 grands axes :

  • Le déploiement et la promotion d’une offre de tourisme durable
  • La (re)conquête des clientèles locales, nationales et européennes
  • Le développement d’une centrale de réservation et d’une plateforme de marché
  • Des actions pour faire connaitre son offre auprès des professionnels du tourisme

La ville est d’ores et déjà engagée dans une démarche durable depuis plusieurs années mais elle compte accentuer son engagement grâce notamment à un programme de certification green sur les mois et années à venir portant sur le Label Clef Verte, la certification ISO 20 121 ainsi que le répertoriage au GDS Index. La gestion des flux touristiques très importants sur certaines périodes est également à l’ordre du jour notamment au sein du Parc National des Calanques qui a connu des pics de fréquentation notables durant l’été 2020. Il est toutefois à noter que durant les périodes de confinement, les Calanques étaient également surfréquentées par les locaux, la question de l'offre faite aux habitants pour les détourner des spots touristiques reste donc entière. Un partenariat avec l’application Waze, en lien avec le CRT Sud, est d’ailleurs en cours afin de mieux gérer les flux sur les sites saturés.

La proposition d’offres plus durables et respectueuses de l’environnement grâce à de nouveaux partenariats avec des structures touristiques écoresponsables est aussi envisagée pour proposer, entre autres, des modes de transports doux. Le secteur MICE s’engage également dans cette démarche verte, ainsi le Bureau des Congrès Aix-Marseille Provence développe un partenariat unique en France avec le Parc National de Calanques qui permet aux organisateurs de congrès de compenser leur empreinte carbone en collectant auprès des congressistes une somme qui sera reversée à la fondation du Parc. Enfin, une rubrique spécialement dédié aux offres durables sera présente sur le site de l’office de tourisme.

Pour faire revenir les touristes et en attirer de nouveaux, Marseille compte capitaliser sur les atouts de la destination comme les sites naturels, le patrimoine, l’art de vivre et la culture qui sont omniprésents dans la ville. Des actions nationales seront menées via le réseau d’agences de voyages qui redécouvre le marché national ainsi que par les accueils de presse et le programme be my guest qui est destiné aux eductours presse, aux agences de voyages, aux tour operateurs et aux acteurs du MICE.

Pour le secteur MICE, la ville va renforcer ses démarchages à Paris pour trouver de nouveaux prospects. Plusieurs campagnes de promotion mettent à l’honneur Marseille et doivent attirer les touristes, comme la campagne « A Marseille… évidemment » développée par l’office de tourisme ainsi que la campagne « On a tous besoin du Sud… et de Marseille » réalisée en partenariat avec Atout France, le CRT Région Sud et Provence Tourisme. A l’échelle européenne, la ville souhaite utiliser les mêmes canaux de communication et de distribution. Pour renforcer son attractivité sur les marchés de l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas, la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et le Royaume-Uni, des webinaires presse et pro virtuels ont d’ores et déjà été organisés durant ce printemps. Ces webinaires se sont accompagnés d’achat d’espace publicitaire dans certains médias de ces pays. Pour ce qui est du marché mondial, il n’y aura pas de campagne de communication mais une série de webinaires fin 2021 en vue de la Coupe du Monde de rugby 2023 à Marseille et des Jeux Olympiques 2024, dont certains sports se dérouleront à Marseille.

L’office de tourisme souhaite tirer profit de la crise sanitaire en concevant des produits touristiques exceptionnels sur son territoire dont la commercialisation est exclusivement dédiée aux réseaux d’agences de voyage, produits individuels et groupes qui doivent actuellement proposer des solutions de voyages ou de remboursement à leurs clients d’ici fin septembre pour compenser les annulations de voyage.

Office Métropolitain de Tourisme et des Congrès de Marseille a également développé une plateforme de marché dédiée à la vente d’activités de loisirs pour différentes cibles et a acheté des mots-clés sur les réseaux sociaux pour inciter les touristes à passer par elle pour réserver des activités. Au sein de la destination, l’offre de visites guidées publiques a été enrichie pour mettre en lumière des nouveaux quartiers et proposer des expériences plus innovantes adaptées à tous. Aussi, le citypass sera désormais disponible en format dématérialisé pour poursuivre l’engagement durable. Le 22 novembre 2021, Marseille accueille la cérémonie des Awards de The Fork (anciennement La Fourchette), un évènement qui s’accompagne de la mise en place d’un partenariat entre les deux visant à créer une passerelle entre leurs deux sites web.

Pour ce qui est de l’approche auprès des professionnels du secteur touristique, Marseille met à disposition sur l’espace pro du site et la chaine Youtube de l’office une série de vidéos à destination des agences de voyages et réceptives et des professionnels du tourisme du territoire. L’objectif est de faire connaitre l’offre d’un grand nombre de prestataires marseillais. D’autres stratégies seront développées comme la création de véritables espaces professionnels sur le site de l’office ainsi que d’un blog professionnel. L’accent sera également mis sur l’envoi d’une newsletter professionnelle par services et d’un renforcement de l’animation des réseaux sociaux tels que Twitter et LinkedIn. Pour se faire davantage connaitre auprès des professionnels touristiques, la ville peut également compter sur le Club Marseille Expérience qui propose des rendez-vous et ateliers réguliers, un accompagnement sur la gestion et la vente de produits ainsi que des networkings entre prestataires membres.

Avec des actions innovantes, des moyens digitaux éprouvés et des équipes motivées, l’OMTCM participera au rebond économique de notre ville en redonnant aux professionnels, si lourdement impactés par cette trop longue année de crise sanitaire, à la fois fierté et courage pour ces belles années qui s’annoncent pour l’industrie du tourisme à Marseille.

Marc Thépot, Président de l’Office Métropolitain de Tourisme et des Congrès de Marseille

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?