Accéder au contenu principal

Analyses

Des vacances de Noël 2021 plutôt positives dans l'ensemble selon ADN Tourisme

En ce début d'année 2022, ADN Tourisme publie son bilan des vacances de Noël 2021 basé sur une enquête menée auprès de ses adhérents. Les chiffres semblent donc meilleurs qu'en 2020 mais restent toutefois bien loin de ceux enregistrés en 2019.

Les dernières vacances de Noël s’inscrivaient encore une fois dans un contexte spécial en raison de la crise sanitaires néanmoins les chiffres observés durant cette période se révèlent plutôt rassurants voir porteurs d’espoir. En effet, comme le démontre la dernière enquête réalisée par ADN Tourisme, les taux de fréquentation sont satisfaisants dans l’ensemble par rapport à l’activité de l’année 2020. Pour 45% des répondants cette saison s’est déroulée « comme prévu » et 30% déclarent même qu’elle a été « mieux que prévu ».

Dans l’ensemble l’année 2021 aura été bien supérieure à 2020 comme le confirment 73% des destinations répondantes à l’enquête qui estiment que la fréquentation lors des vacances de Noël 2021 a été supérieure à celle d’avant. Toutefois selon 3 répondants sur 5, cette fréquentation reste en retrait comparée à une année dite « classique ». Tous constatent une nette progression de la clientèle française, une tendance confirmée par l’échantillon de zones analysé à partir de la téléphonie mobile. La fréquentation française de ces vacances est en hausse de 11% par rapport à 2020 mais également de 2% par rapport à 2019, une année pourtant record pour le secteur touristique.

Quant aux clientèles européennes, même si ces dernières ont fait un retour plutôt remarqué, leur volume est moindre et toujours en retrait au regard de la période d’avant crise. La fréquentation européenne connait ainsi une augmentation de 71% entre les vacances de Noël 2020 et 2021 mais reste en retrait de l’ordre de -41% comparé à l’année 2019. Les autres clientèles internationales restent quant à elles quasiment absentes.

Toutes les destinations tirent dans l’ensemble un bilan plutôt positif de cette période, avec en premier lieu la montagne qui cette année n’était pas privée de remontées mécaniques et bénéficiait de bonnes conditions d’enneigement. Au total, 97% des répondants annoncent une fréquentation en hausse par rapport à 2020. Une fréquentation portée en majorité par la clientèle française qui a dépassé les prévisions de fréquentation, rattrapant ainsi le manque de clientèles étrangères dont notamment les Britanniques. 

Entre enneigement naturel et relative sérénité sanitaire, les réservations sont allées crescendo et nous avons un bilan des vacances de Noël comparable à l'hiver de référence 2019-2020. 

Office de tourisme du Sancy

Pour ce qui est des destinations urbaines, 74% d’entre elles déclarent une fréquentation en hausse au regard des vacances de Noël 2020 même si 70% d’entre eux déplorent une fréquentation en retrait comparé aux chiffrés enregistrés en 2019. Le manque de clientèles internationales a particulièrement impacté les principales destinations urbaines du pays.

La reprise de l'épidémie a engendré des annulations à partir du mois de novembre, sans compter la fermeture de certains pays (USA, UK entre autres). Noël et nouvel an n'ont pas généré le rebond habituel et leur fréquentation n'a pas décollé de celle d'un week-end de décembre normal. Les Français n'ont pas compensé la désaffection étrangère.

Office du tourisme et des congrès de Paris

La majorité des destinations littorales déclarent que la période s’est déroulée « comme prévu », avec une hausse de la fréquentation notable comparé à 2020 pour 70% des répondants. Mais comme les autres destinations les chiffres demeurent toutefois en-deçà du niveau de 2019. On note tout de même une évolution de la fréquentation française par rapport à 2020, mais également en comparaison avec 2019. 

La fréquentation fut nettement plus forte la deuxième semaine de vacances. Nous avons constaté une majorité de résidents secondaires et de la clientèle de proximité comme c'est le cas depuis 2 ans avec la pandémie. 

Office de tourisme de Dinard Côte-d’Emeraude

Seules les destinations rurales se montrent déçues quant à ces vacances, 1 répondant sur 3 s’attendait en effet à une fréquentation a minima identique à celle de 2020 mais cela n’a pas été le cas pour tous. La fréquentation française semble en retrait dans ces zones en comparaison avec la même période l’an dernier. Un bilan somme tout plus mitigé que pour les autres destinations de l’hexagone. 

Fréquentation : manque toujours les étrangers (même si on constate le retour de quelques Belges à Noël et jusque début janvier), clientèle plutôt locale (à 70% régionale). Demandes : intérêt pour les animations (type marché de Noël), beau succès des Chasses aux Trésors de Noël (opération à l'échelle de l'Alsace), le patrimoine et la gastronomie. Profil de clientèle : familiale avec le retour des marchés de Noël. Comportement : des touristes de plus en plus exigeants et parfois moins patients eu égard au contexte sanitaire. 

Office de tourisme du Mont-Saint-Odile

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?