Accéder au contenu principal

Analyses

Comment les Français envisagent les vacances en 2022 ?

A l'aube d'une nouvelle année porteuse d'espoir quant à une possible meilleure maitrise de la pandémie, quelles sont les tendances touristiques émergeantes et comment les Français entendent voyager dans les mois à venir ? Les tendances observées en 2021 sont-elles toujours de mise ou bien seront-elles remplacées par de nouvelles ?

La crise sanitaire n’est pas encore derrière nous mais cela n’empêche pas les Français de d’ores et déjà se projeter et de réfléchir aux prochains séjours qu’ils effectueront en cette année 2022. Après une année 2021 encore compliquée due aux restrictions de voyages et fermetures de frontières de certains pays, assistera-t’on à l’émergence du phénomène de revenge travel (la revanche par le voyage) dans les mois à venir ? Plusieurs études ont été menées par différents acteurs du tourisme afin de dessiner les contours des grandes tendances touristiques qui marqueront cette nouvelle année.

Les résultats d’un sondage Opinionway, réalisé pour le comparateur Liligo sur un échantillon de 1 000 Français, démontre que ces derniers sont bien plus motivés à partir en vacances cette année qu’en 2021. En effet, le pourcentage passe de 37% à 42% en à peine un an et comme mode de transport, la voiture reste en tête avec 60% contre 39% pour l’avion et 20% pour le train. Seulement 15% déclarent ne pas vouloir voyager avant la fin de la pandémie, soit 23 points de moins qu’un an plus tôt.

Un chiffre qui contraste avec ceux enregistrés l’année dernière est celui des réservations réalisées à l’avance, parmi ceux projetant de partir en vacances ou en week-end en 2022, 76% comptent réserver plus d’un mois à l’avance. Les réservations de dernière minute n’ont plus autant la côte, le pourcentage de personnes réservant moins d’un mois à l’avance passant de 52% à 23%. Mais sans surprise la France reste la destination de prédilection pour 2 répondants sur 3 toutefois l’évolution de la pandémie et des fermetures de frontières ou autres mesures de quarantaine pourrait changer la donne.

Tourlane, un site de voyages en ligne, a également réalisé une enquête auprès de 600 Français et le premier constat est la forte proportion de personnes désirant voyager cette année qui représente 3 Français sur 4. Ils précisent tout de même que la flexibilité quant aux conditions de réservation et d’annulation demeure un critère très important aux vues de l’évolution constante de la situation sanitaire en France et dans le monde.

Cette année plus que jamais, les visiteurs veulent se rendre dans des destinations où ils peuvent passer du temps en extérieur, un critère mentionné par 72% d’entre eux. Une envie qui va de pair avec la nouvelle grande tendance que sont les vacances actives promus par toutes les générations. Les vacances à la plage restent évidemment un incontournable pour 16% des répondants et enfin les road trips gagnent en popularité, notamment chez les jeunes générations friandes d’aventures et de nouvelles expériences.

2022 devrait également être l’année où le tourisme durable prend de l’ampleur, 53% assurent que les critères liés au développement durable les influencent dans leurs choix en matière de voyage. Après avoir passé deux années à voyager en France ou dans l’Europe, 43% des enquêtés expriment leur besoin de partir découvrir des destinations plus lointaines en dehors des frontières de l’Europe. Le top 3 des destinations tendances hors Europe pour 2022 se compose du : 

  1. Canada 
  2. Japon 
  3. Etats-Unis

De son côté Abritel s’est intéressé aux comportements des familles françaises pour leurs futurs vacances et de cette étude en sont ressorties 5 grandes tendances. Tout d’abord 88% d’entre eux affirment vouloir profiter des vacances pour passer plus de temps en famille ou entre amis et chérir ces moments. La crise sanitaire ayant fortement impacté les relations sociales des Français, les séjours représentent une opportunité de rattrape ce temps perdu et de se retrouver tous ensemble. Les animaux de compagnies seront également de la partie comme le démontre le pourcentage de personnes qui voyagent déjà avec eux ou souhaitent le faire à l’avenir qui s’élève à 65%. Nos amis à quatre pattes sont considérés comme faisant partie intégrante des familles, les voyageurs ne veulent ainsi pas être séparé d’eux durant leurs séjours et veulent également que ces derniers passent du bon temps en vacances.

Pour 71% des répondants, les vacances doivent être une vraie coupure avec la vie quotidienne et notamment avec leur vie professionnelle. La césure entre travail et vacances doit être nette pour profiter d’un vrai moment de détente loin des contraintes et du stress, ainsi ils sont de plus en plus nombreux à affirmer ne plus consulter leurs mails professionnels durant leurs congés. Toutefois 30% des Français sont plus enclins à faire du workation, le télétravail se répandant de plus en plus dans beaucoup d’entreprises. Une volonté jumelée avec l’envie de 78% d’entre eux de partir en vacances plus longtemps, au minimum 2 semaines. Également, certains déclarent être prêt à payer plus pour s’offrir des prestations supérieures comme des hébergements luxueux ou insolites.

Enfin la dernière tendance confirme les résultats de l’étude pour Liligo, les réservations de dernière minute perdent en popularité au profit de réservations effectuées bien en avance, un petit pourcentage affirmant même qu’il réservera encore plus tôt qu’avant la pandémie. Ainsi 52% réserveront entre 3 et 5 mois avant le départ et 23% entre 6 et 8 mois. Les raisons poussant les touristes à réserver aussi longtemps en amont sont des meilleurs prix pour 28%, plus de choix pour 23% et enfin la peur que plus rien ne soit disponible pour 22%.

L’enquête menée par Marriott Bonvoy se concentre sur les vacances d’hiver qui connaissent un fort regain de la part des touristes Français. En effet, ils sont 43% à partir durant cette période cette année et ça sera une première pour 12% d’entre eux. Mais pourquoi un engouement si soudain ? Pour une majorité d’entre eux, ces vacances représentent une occasion de rattraper les vacances d’été manquées, confirmant ainsi la tendance du revenge travel.

Et tout comme Abritel, l’étude de Marriott prouve que les vacances cette année seront synonyme de retrouvaille avec ses proches. Ainsi, 81 % des Français ont prévu de partir en 2022 avec d’autres membres de la famille que le noyau familial habituel car ils n’ont pas pu se voir autant qu’ils le souhaitaient en raison de la pandémie. De plus, partir en famille permet de faire des économies et cet argument n’est pas négligeable pour 12% des répondant qui n’auraient pas pu se permettre un séjour financièrement parlant sans l’aide de leur famille.

L’année 2022 apporte ainsi son lot de nouveautés et de changements de comportements et d’attentes mais conforte également des tendances qui émergeaient d’ores et déjà durant les précédentes années marquées par la crise sanitaire. Reste à voir comment évoluera la situation sanitaire nationale et mondiale et si celle-ci aura un impact ou non sur les intentions de voyages et les tendances touristiques repérées.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?