Accéder au contenu principal

Enquêtes

Destinations MICE : s’adapter aux règles sanitaires et aux nouvelles conditions d’exploitation

Les professionnels des congrès, conférences, séminaires et salons se sont adaptés aux règles sanitaires pour endiguer la propagation du Coronavirus. Ils ont modifié leurs conditions d’exploitation pour accueillir leurs visiteurs dans les meilleures conditions possibles et leur apporter la réassurance nécessaire à une reprise de l’activité.

  • Protection des personnes (collaborateurs, partenaires, exposants, visiteurs) : port du masque, distribution de gel hydroalcoolique, nettoyage renforcé des zones de contact…
  • Hygiène : protocoles de nettoyage, de maintenance et de ventilation renforcés…
  • Distance physique et contrôle des flux : parcours en sens unique, délimitation des espaces, système de comptage des flux de visiteurs, digitalisation de certaines interactions, multiplication des points d’entrées et sorties…
  • Signalétique et communication : affiches rappelant les gestes barrières, signalétique directionnelle, communication audio et digitale…
  • Les lieux d’événements adoptent également pour certains un assouplissement de leurs conditions générales des ventes en adoptant des facilités de paiement et en offrant un remboursement intégral des exposants en cas d’annulation d’un événement.

Le secteur des événements adopte aussi ses services connexes comme le service des repas en chambre pour certains hôteliers ainsi que les check-in et check-out digitaux pour limiter au maximum les contacts directs. La visite des espaces de séminaires sera par exemple désormais possible à distance pour les prospects du groupe Marriott. Une fois sur place, les clients se voient offrir toutes les protections nécessaires mais peuvent également organiser des réunions en extérieur et bénéficier d’outils de réunion à distance pour des événements phygitals de plus en plus communs.

Les espaces de pauses sont quant à eux spécifiquement dédiés à chaque client avec des boissons et plats individuels.

Autre argument mis en avant par les professionnels du secteur, une augmentation des crédits sur les comptes fidélités de leurs clients pour les inciter à reprendre une activité séminaire le plus rapidement possible.

Chez Accor c’est le concept « Open Air Meeting » qui est développé pour les destinations dont les latitudes le permettent.

Nombreux sont les professionnels du tourisme d’affaires qui voient la digitalisation des événements comme une réelle opportunité de toucher de nouvelles cibles et donc d’augmenter leurs revenus avec une audience augmentée qui justifierait la renégociation de partenariats type sponsorings. Les technologies en 2020 permettent de plus en plus de souplesse et de fiabilité pour la tenue d’événements à distance avec par exemple l’utilisation d’hologrammes et d’avatars qui viendront modifier l’expérience utilisateur tout en la rendant possible.

Septembre sera déterminant pour l’activité business donnant le la de la reprise qui se dessine à Paris, Berlin ou encore en Espagne avec la levée de l’interdiction de rassemblements en nombre à compter du 1er septembre 2020.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?