Surtourisme : un défi de taille pour les destinations touristiques

9 min de lecture

Publié le 12/05/23 - Mis à jour le 12/05/23

surtourisme

La crise sanitaire n’a pas révolutionné les comportements des voyageurs comme tout le monde l’imaginait, le surtourisme étant toujours un phénomène d’actualité. A l’heure de la reprise du tourisme international, de nombreuses destinations se retrouvent à nouveau saturées de hordes de touristes. Les chiffres de l’Observatoire Mondial du Tourisme parlent d’eux-mêmes, 95% des touristes mondiaux visiteraient moins de 5% de la surface de la terre. Comment faire pour mieux contrôler les flux touristiques et surtout les répartir de manière efficiente et durable ? Comment faire cohabiter touristes et habitants dans un seul et même endroit ? Comment préserver l’environnement de ces afflux de personnes ? Tout autant d’interrogations auxquelles tentent de répondre les acteurs de l’industrie à travers des solutions plus ou moins innovantes.

Le surtourisme n’épargne aucune destination Qui ne s’est jamais retrouvé noyé dans une foule de touristes durant ses vacances ou n’a jamais été le témoin d’une queue invraisemblable pour prendre le cliché parfait pour son compte Instagram dans le lieu à la mode ? Ce genre de scènes sont de plus en...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité.

En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Déjà membre ?

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?