Surtourisme : comment les destinations agissent face aux pics de fréquentation - Partie 1

9 min de lecture

Publié le 12/09/22 - Mis à jour le 13/10/22

Surtourisme

Est-ce que le tourisme post-covid est si différent de celui que nous connaissions avant ? La réponse à cette question est à nuancer car si le tourisme durable est sous le feu des projecteurs ces dernières années, et fait de plus en plus d'adeptes, le surtourisme n'a pas pour autant disparu. De nombreux territoires ont été les témoins de pics de fréquentations notables au cours des deux derniers mois. Des destinations ont ainsi décidé de mettre en place diverses initiatives afin de mieux répartir les flux touristiques dans l'espace mais également dans le temps. L'ambition étant de trouver des solutions face à des pics de fréquentations ponctuels et non de stopper l'activité qui contribue fortement à de nombreux territoires à travers le monde.

Des destinations victimes de leur succès  Si l’un des exemples les plus connus est celui la ville de Venise, d’autres destinations touristiques internationales sont les théâtre d’une fréquentation bien trop importante. Dubrovnik, projeté sous les feux des projecteurs touristiques suite à la...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité.

En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Déjà membre ?

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?