Accéder au contenu principal

Destinations

Les touristes internationaux de retour en France

Atout France vient tout juste de publier sa nouvelle note de conjoncture de l’économie touristique qui reprend notamment les données de MKG Consulting, et une chose est sûre, la reprise du tourisme international est belle et bien là et laisse présager de belles perspectives estivales.

En dépit de la guerre en Ukraine et de l’inflation, la reprise du tourisme international se confirme et se rapproche des niveaux de 2019. Le rebond de la ville de Paris est notamment très significatif, attestant d’une dynamique positive qui devrait se poursuivre tout au long de l’année. Les recettes du tourisme international s’établissent ainsi en mars 2022 à 4 milliards d’euros, soit seulement -4% du niveau pré-pandémique.

Si le marché domestique reste stable, les recettes des clientèles européennes renouent avec leur niveau d’avant crise, voire le dépasse en dépit de l’absence de voyageurs chinois et japonais. Néanmoins la reprise de l’économie touristique française est belle et bien portée par la clientèle domestique, avec des volumes de nuitées atteignant quasiment les niveaux des 3 premiers mois de 2019 et enregistrant une croissance de +23,4% par rapport au premier trimestre 2021.

Le rebond observé depuis plusieurs mois s’est poursuivi au dernier trimestre 2021. La France conserve ainsi son leadership en termes de recettes internationales sur le dernier trimestre 2021 et sur l’ensemble de l’année avec 17,7% de part de marché au sein de l’Union Européenne. Toutefois l’Espagne semble également profiter d’une reprise très dynamique, tout comme l’Italie, repassant ainsi devant la France début 2022. Si dans l’ensemble les chiffres demeurent en retrait au regard de 2019, ils signent toutefois une nette croissance par rapport à 2020.

Alors qu’on aurait pu s’attendre à un fort exode de la part des Français au moment de la levée des restrictions sanitaires, il n’en est rien. En effet, le tourisme domestique s’inscrit comme une tendance pérenne qui continue de séduire même si les données sur le tourisme international révèlent un redressement des départs des Français à l’étranger. Paris reste en retard par rapport à la situation d’avant crise mais le mois de mars semble traduire une reprise de l’activité tandis que, les destinations du littoral et de moyenne montagne affichent des résultats en hausse par rapport à 2019.

La crise sanitaire a été largement bénéfique pour le marché des locations de particuliers à particuliers, l’offre comme la demande affichent ainsi des niveaux supérieurs à 2019 sur l’ensemble du territoire. A l’exception de Paris qui enregistre des volumes de demande inférieurs à ceux observés avant la pandémie.

L’activité hôtelière reprend également avec des taux d’occupation et des prix moyen en nette augmentation selon les données fournies par MKG Consulting. Pour les établissements haut de gamme, le RevPAR est même supérieur en avril 2022 au regard du même mois en 2019. Un constat qui s’explique notamment par le retour des clientèles internationales. Le rebond de l’hôtellerie haut de gamme explique également la bonne performance enregistrée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Si l’Ile-de-France enregistre toujours un déficit d’occupation important, l’hôtellerie de Paris intramuros retrouve des niveaux de RevPAR supérieurs à ceux d’avril 2019. Les établissements franciliens n’ont pas encore renoué avec leurs niveaux d’avant crise en raison d’un déficit de clientèles MICE.

Les flux aériens vers la France traduisent également un retour à la normal progressif. Les volumes de trafic en provenance d’Europe sont revenus à des niveaux proches de ceux de 2019 et ceux en provenance du continent Américain se redressent aussi significativement. En revanche, les marchés asiatiques et russes sont encore en fort retrait notamment en raison du contexte géopolitique actuel. Les clientèles espagnoles et italiennes font leur retour en France, avec des réservations sur la période de mai à juillet en avance par rapport à 2019. La France est également bien positionnée sur les flux de clientèles en provenance du Mexique, du Canada et du Brésil.

La France figure parmi les 3 destinations favorites à un niveau similaire à l’Italie et proche de l’Espagne puisque les voyages de loisirs sont privilégiés et les destinations littorales plébiscitées à l’approche de la saison estivale. La France apparait comme la destination privilégiée des Belges, des Italiens et des Espagnols mais également des Américains pour ceux qui choisiront l’Europe.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?