Accéder au contenu principal

Analyses

Octobre 2022 : l'été indien profite à l'hôtellerie européenne

Inflation, crise énergétique et conflits géopolitiques auraient pu pénaliser l’hôtellerie européenne en ce mois d’octobre mais il semblerait que cette dernière ait plutôt surfé sur la vague de chaleur de l’été indien. Octobre a à la fois tiré profit des clientèles Loisirs de l’Europe du Sud et des clientèles Business dans les autres pays. Si certains sont encore dans le rouge, de manière générale, l’hôtellerie européenne se remet bien sur pied avec des progressions de RevPAR dépassant les 20 % chez certains.

L’an passé à la même période, des pays se reconfinaient. Aujourd’hui, sur quasiment l’ensemble du continent, les pays reprennent du poil de la bête. En effet, l’hôtellerie européenne affiche en octobre un RevPAR supérieur à l’avant-crise avec une croissance de +13,8 %. Cette dynamique est toujours tirée vers le haut par les prix moyens : l’écart de prix moyen versus la période pré-Covid continue en effet de s’accroître pour afficher un écart de +19,2 % en octobre versus octobre 2019. Mais le taux de fréquentation est également sur la bonne voie à l’échelle européenne en affichant un écart de seulement -3,5 points comparé à l’avant-crise.

Et en cette rentrée, la France est leader avec un RevPAR en hausse de 22,4 % relativement à octobre 2019 suivi par la Grèce (+21,2 %). Alors que la Grèce jouit des dernières clientèles Loisirs de l’été indien, la France s’impose à la fois par le retour des clientèles Business sur les grandes agglomérations et les clientèles Loisirs des vacances de la Toussaint.

Derrière ces deux moteurs européens, le Portugal, le Royaume Uni, l’Italie et la Pologne suivent une dynamique également remarquable avec des croissances de RevPAR comprises entre +15 et +20 %. Si l’Europe du Sud justifie cette dynamique par une saison estivale qui s’étend plus longtemps dans l’arrière-saison, le Royaume Uni s’appuie sur la chute de la livre qui renforce l’attrait du pays pour les touristes internationaux.

Si l’Espagne affiche des résultats positifs (8,4 % de hausse de RevPAR grâce à des prix moyens qui augmentent de 13,3 %), le pays reste encore bien en deçà des performances de ses voisins.

 

L’Allemagne (8,1 %), l’Autriche (3,4 %), la Belgique (2,6 %) et les Pays-Bas (6,6 %) parviennent à afficher des hausses de RevPAR relativement à 2019 bien que leur fréquentation soit encore légèrement en retard (entre -9,1 points et 6 points). Cette dynamique s’explique donc par une croissance des prix comprise entre +10 et +20 %. Si ces pays ont longtemps affiché des résultats négatifs, leur reprise semble enfin confirmée grâce au retour progressif des clientèles affaires et internationales.

Malheureusement tous les pays ne parviennent pas à retrouver leurs standards d’avant-Covid : alors que la Lettonie passe enfin dans le vert, la République tchèque est toujours en marge avec un écart d’activité encore à -16,5 % de RevPAR.

La Suisse et le Luxembourg sont également dans le rouge ce mois-ci, largement dépendants de la clientèle Business et Internationale.

Avec le retour des clientèles étrangères et le mix Loisirs-Affaires du mois d’octobre, les performances sont homogènes sur l’ensemble des gammes avec des hausses de RevPAR comprises entre +13,5 et +14,3 % relativement à l’avant-Covid. Si le segment haut-de-gamme tire davantage ses prix vers le haut (+23,2 % comparé à 2019 vs. environ 16 % sur les segments éco et budget) côté fréquentation, le budget s’en sort le mieux avec un écart de seulement -1,7 point vs. octobre 2019 contre encore 6 points de retard sur le segment haut de gamme.

Malgré une période d’incertitude pour la profession (crise énergétique, conflits géopolitiques et autres mouvements sociaux mais aussi et surtout la pénurie de main d’œuvre) ; à ce stade l’hôtellerie européenne parvient à maintenir un bon niveau d’activité. Les taux de réservation pour les semaines à venir sont bons et les vacances scolaires, les jours fériés et le retour des évènements professionnels devraient maintenir la dynamique au moins sur le mois de novembre.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?