Accéder au contenu principal

Analyses

Les touristes étrangers boostent la sortie de crise

L’administration du Tourisme se déclare très satisfaire des premiers résultats de fréquentation de l’été 2010, n’hésitant pas à parler de “véritable sortie de crise pour la France du tourisme». Elle s’appuie sur quelques chiffres évocateurs : une fréquentation globale en hausse de 5%, stimulée par une forte poussée des touristes étrangers et une hausse sensible des Français en hébergements marchands.

L’administration du Tourisme se déclare très satisfaire des premiers résultats de fréquentation de l’été 2010, n’hésitant pas à parler de “véritable sortie de crise pour la France du tourisme”. Elle s’appuie sur quelques chiffres clés : une fréquentation globale en hausse de 5%, sti­mulée par une forte poussée des touristes étrangers (+10%) et une hausse sensible des Français dans les hébergements marchands (+4 %). Fort des données récoltées par l’Insee et le baromètre Atout France/Sofres, Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, a présenté “un bilan très satisfaisant de la saison touristique estivale 2010”. Il en veut pour preuve une progression de +5% des nuitées en hébergement marchand par rapport à 2009 sur les mois de juillet-août. Le mois de juillet (+6%) ainsi que le mois d’août (+4%) sont en hausse, dépassant même les chiffres de 2008.Parallèlement, le ministre a dressé un bilan plutôt positif de l’Opération Interministérielle Vacances, pilotée par la DGCCRF, qui vise à lutter contre les pratiques déloyales. Fin août, 111 300 vérifications ont été menées dans près de 28 000 établissements, et ont débouché sur la constatation de 11 800 ano­malies, qui ont généré une majorité de rap­pels à la réglementation, et seulement 1 400 mesures administratives.On trouve l’explication de ce redressement marqué, dans le retour massif des clientèles étrangères : +10 % sur juillet-aout, “en parti­culier pour les clientèles issues des marchés lointains. Pour la clientèle française la hausse sur les deux mois d’été serait de +3 %”.En termes de types d’hébergement, la clien­tèle française est en croissance sur les héber­gements marchands, notamment les gîtes/chambres d'hôtes, les résidences de tourisme et les villages de vacances (+4% au global), alors que les étrangers (croissance de +6 % au global sur les hébergements marchands) ont privilégié un retour à l’hôtellerie, en particu­lier haut de gamme pour les clientèles issues de marchés lointains.“Sur juillet 2010, on assiste à une hausse de +3,7% des nuitées par rapport à juillet 2009, plus forte pour les clientèles étrangères (+5,6%) que pour les Français (+2,5%)”, précise le ministre. “La reprise de la fréquen­tation des clientèles lointaines depuis le mois de mai se confirme, notamment les clientèles chinoise (+48.2%), russe (+54,3%), d’Amé­rique latine (+23,6%), japonaise (+9,6%) et du Proche et Moyen Orient (+67%). Pour cette dernière clientèle, les dates du Ramadan ont augmenté la fréquentation en juillet. A noter toutefois la baisse des clientèles britan­niques (-4,9%) et néerlandaise (-3,2%)”.Comme le confirme le baromètre MKG Hospitality pour l’hôtellerie française au mois de juillet, c’est l’hô­tellerie haut de gamme, et notamment pari­sienne et niçoise, qui a le plus bénéficié de l’engouement de la clientèle étrangère. Pour le mois d’août 2010, les premières esti­mations font été d’une progression de 3,5% du nombre des nuitées par rapport à août 2009, toujours plus forte pour les clientèles étrangères que pour les Français.Autre phénomène positif en matière d’héber­gement marchand, la montée en puissance continue des campings. Déjà plébiscités par la clientèle estivale française, les campings ont connu une fréquentation en hausse de près de 3% sur la période juillet-août. On peut y voir en partie l’explication de la baisse constante enregistrée par la petite hôtellerie familiale et provinciale. Au vu de ces premiers résultats, les profes­sionnels se veulent confiants dans l’avenir : 82% d’optimistes par rapport à 2009 chez les gérants du camping, 76% chez les hôteliers, 72 % chez les loueurs de résidences et même les restaurateurs, pourtant secoués, affichent 71% d’optimistes avant la fin de la saison (+13 points par rapport à 2009).

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?