plus

Ipach : les prix dans la nasse

4 min de lecture

Publié le 03/12/08 - Mis à jour le 17/03/22

Pierre angulaire de toute politique tarifaire, le prix affiché est un indicateur représentatif de la bonne ou mauvaise santé de l'hôtellerie. En 2008, les “prix racks”, observés après une fin d'été dévastatrice pour l'économie mondiale, démontre la préoccupation des hôteliers. La baisse est modérée (-0,5%), mais tranche avec l'accélération constatée l'an dernier (+4,5%). L'hôtellerie haut de gamme a revu ses ambitions tarifaires à la baisse alors, qu'à l'inverse, l'hôtellerie économique poursuit sa phase ascendante.

L'économie mondiale ralentit et les prix racks de l'hôtellerie s'en ressentent. En effet, le relevé des prix affichés cet automne, réalisé après la pause estivale, expose les inquiétudes des hôteliers européens et les différentes stratégies adoptées pour faire face au ralentissement de l'activité...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité.

En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Déjà membre ?

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?