Accéder au contenu principal

Analyses

Embellie touristique malgré une météo défavorable

Inondations ou canicule, le temps ne fait rien à l'affaire : l'hôtellerie européenne voit son revenu par chambre progresser en juillet dernier (+5,9%). Cette croissance est pourtant limitée par les résultats en baisse en Allemagne. Une chute logique, un an après la réception de la Coupe du monde de Football.

Le mois de juillet 2007 confirme la résistance de l’hôtellerie européenne aux éléments contraires. La canicule sévissant au sud est de l’Europe et les pluies importantes qui se sont abattues sur une large partie nord n’ont pas douché outre mesure l’enthousiasme de la clientèle. Le taux d’occupation global affiche même une légère progression de 0,7 point, malgré le repli de 1,1 point de la catégorie haut de gamme. En parallèle, les prix moyens confirment leur tendance haussière tous segments confondus avec une progression de 4,8%. Tiré par les catégories économiques, le revenu par chambre progresse de 5,9 %. Un résultat d’ensemble largement positif et pourtant faussé par la forte baisse enregistrée en Allemagne. Le mois de juillet 2007 du pays hôte de la coupe du monde de football 2006 souffre logiquement de la comparaison avec l’année dernière (-7,5%). Sans cette exceptionnelle autant que ponctuelle baisse, le rythme de croissance du RevPAR aurait pu se rapprocher en juillet dernier de la moyenne enregistrée sur douze mois cumulés (+ 8,9%). Une croissance soutenue par les prix moyens (+7,2%) et dopée par la bonne santé de la catégorie haut de gamme qui affiche une performance à deux chiffres (+10,2%) pour son RevPAR.Quelques pays ont eu à souffrir des mauvaises conditions climatiques de ce mois de juillet. Principale perdante, la Hongrie a subi les effets d'une forte canicule qui a fait des centaines de mort. Les hôteliers ont dû consentir des efforts tarifaires (- 10,4%) pour maintenir un niveau d'activité comparable à l'année précédente. L'hôtellerie britannique a réussi à surpasser des inondations historiques et affiche toujours une progression de 3,6 % de son RevPAR. Un excellent résultat malgré une légère baisse de la fréquentation des établissements haut de gamme. L'Autriche enregistre également un léger recul des taux d'occupation de la catégorie supérieure, largement compensé par une hausse des prix moyens (+ 10,4%). Tout le reste de l'Europe a le moral au beau fixe en ce début d'été. Les performances qui frôlent ou dépassent les deux chiffres sont la norme au mois de juillet dernier, grâce à la progression conjointe des deux ratios. Cas à part dans ce palmarès : l'Allemagne, qui souffre de l'absence de la coupe du monde mais dont le RevPAR sur les douze derniers mois progresse en progression de 4,9 %.Quelques pays ont eu à souffrir des mauvaises conditions climatiques de ce mois de juillet. Principale perdante, la Hongrie a subi les effets d'une forte canicule qui a fait des centaines de mort. Les hôteliers ont dû consentir des efforts tarifaires (- 10,4%) pour maintenir un niveau d'activité comparable à l'année précédente. L'hôtellerie britannique a réussi à surpasser des inondations historiques et affiche toujours une progression de 3,6 % de son RevPAR. Un excellent résultat malgré une légère baisse de la fréquentation des établissements haut de gamme. L'Autriche enregistre également un léger recul des taux d'occupation de la catégorie supérieure, largement compensé par une hausse des prix moyens (+ 10,4%). Tout le reste de l'Europe a le moral au beau fixe en ce début d'été. Les performances qui frôlent ou dépassent les deux chiffres sont la norme au mois de juillet dernier, grâce à la progression conjointe des deux ratios. Cas à part dans ce palmarès : l'Allemagne, qui souffre de l'absence de la coupe du monde mais dont le RevPAR sur les douze derniers mois progresse en progression de 4,9 %.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?