Accéder au contenu principal

Analyses

Des vacances de Pâques 2022 qui s'annoncent ensoleillées pour l'hôtellerie française

Les vacances de Pâques en France de cette année ont déjà débuté depuis le 9 avril pour la zone B et dès ce soir (le 15/04) pour la zone A. Qu'en est-il des réservations et des premiers taux d'occupations pour ces vacances ? 

Pour ce qui est des réservations par région, à date du 4 avril pour la période du 9 avril au 8 mai, la région parisienne était déjà à 45%, devant trois régions du littoral (le Pays de la Loire, la Bretagne et la Provence-Alpes-Côte d'Azur) qui avaient déjà relativement bien performé en 2021 après la levée des restrictions de la crise sanitaire. Le retour de la région Île de France en tête des réservations est notable car tout au long de la crise sanitaire, c'était la région qui avait été la plus impactée en raison de l'absence du tourisme d'affaires et de clientèle étrangère. Les régions littorales, quant à elles, profitent de la clientèle française venant profiter du printemps en bord de mer.

 

En termes de marchés, parmi les grandes villes, Paris, Strasbourg et Nice/Cannes arrivaient en tête des taux de réservations, avec déjà respectivement 58%, 38% et 37% de réservations sécurisées pour Pâques au 4/04 soit avant l'habituelle vague de "dernière minute".  

 

Après la levée des dernières restrictions liées à la crise sanitaire, l'envie est au voyage. Les hôtels français bénéficieront à la fois des touristes français en France mais aussi des touristes européens ou étrangers venant de pays plus lointains.

 

La comparaison ci-dessous du réalisé (en jaune) avec le taux de réservation au 04 avril (en bleu), montre que pour les jours et semaines à venir le taux de réservation devrait continuer à augmenter. Pour le 12 avril qui a été le jour avec le TO le plus élevé jusqu'à maintenant sur cette période de vacances de Pâques 2022, l'écart entre le taux de réservation au 4 avril et l'occupation réelle 8 jours plus tard a été de +31,5 points. Cela illustre la force des pickups au cours de la semaine précédant le séjour, une dynamique qui s'est installée en sortie de COVID.

 

Enfin et surtout, les niveaux sont donc très solides avec des taux d'occupation déjà revenus au-dessus des 70% sur plusieurs jours de ces vacances de Pâques, alors que toutes les zones n'étaient pas encore concernées. Pour l'hôtellerie, le printemps est bien là !

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?