Accéder au contenu principal

Analyses

Décembre 2021 : l’hôtellerie française se ressaisit à Paris, la Province toujours résiliente

La cinquième vague inquiétait les hôteliers. Pourtant, en décembre, le marché a été plutôt résistant et a mieux résisté qu'attendu à la vague Omicron grâce au maintien des séjours pour les fêtes de fin d'année. Et le mois de décembre avait marqué un changement de dynamique, Paris reprenant une dynamique plus rapide.

Au mois de décembre, le taux d’occupation global des hôtels français s’est élevé à 48,3% représentant ainsi une augmentation de 26,1 points par rapport à la même période en 2020 lorsque la France était mise à l’arrêt (confinement jusqu’au 15 décembre et couvre-feu le reste du mois). C’est 9 points en-deçà de décembre 2019. Toutefois, la hausse des prix moyens a permis au secteur de résister (+2% au global par rapport à 2019, avec une hausse des prix remarquable sur le haut de gamme & luxe). Par conséquent, le RevPAR de décembre s’élève à 44,1€ et ne se situe qu’à -14% de ses niveaux d’avant-crise.

Mais si ces chiffres témoignent d’une certaine résilience voire d’une éventuelle reprise, les dynamiques restent encore assez variables selon les gammes, avec des baisses de RevPAR allant de -7,3% en hôtellerie super-économique à -18,3% en haut de gamme et luxe. Les gammes supérieures ont pu tirer profit des fêtes de fin d’année et voir leur prix moyen s’élever à +14,4% par rapport à 2019 mais leur taux d'occupation reste encore de -17,8 points inférieurs aux niveaux de décembre 2019. D’autant plus que les standards de 2019 étaient déjà affectés par les mouvements des gilets jaunes.

Si l’Ile-de-France est la région ayant été le plus durement touchée par la crise (avec un cumul de -60% de RevPAR sur l’année 2021), les fêtes de fin d’année ont été l’occasion de se ressaisir, avec -22% "seulement" de RevPAR par rapport à l’avant-crise. La capitale notamment a pu tirer son épingle du jeu avec un taux d’occupation à 55,9% soit seulement -13,8% par rapport à l’avant-COVID, un prix moyen 5,3% supérieur à 2019 (157,4€) et ainsi un RevPAR de 88€ soit seulement -15,5% inférieur à celui d’il y a deux ans. En effet, l’amélioration de la conjoncture à Paris en début de mois, la féérie de Noël qui a entrainé le retour de la clientèle Loisir et notamment internationale (dont les Américains) ont permis à la capitale d’afficher des résultats très encourageants.

Du côté de la Province, où le marché est plus résilient depuis le début (-6,3% de RevPAR en décembre 2021 par rapport à 2019 ), la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine et la Normandie sont les régions qui s’en sortent le mieux avec des niveaux d’activité proches de leurs standards : -2,7%, -3,3% et -3,9% de RevPAR.

La région Grand-Est a également pu tirer son épingle du jeu ce mois-ci avec la saison des marchés de Noël : son taux d’occupation n’était alors que de -7% inférieur à 2019 tandis que son prix moyen s’est élevé à 89,4€ (+6,8%).

Mais les situations restent contrastées : certaines métropoles s’en sortent bien à l’instar de Toulon (+5,1%), Montpellier (-0,8%), Rennes (-1,1%) ou Marseille (-1,9%) tandis que d’autres restent en marge, comme Toulouse (-23,3%) pâtissant encore de l’absence de la clientèle affaire.

Si l’arrivée du nouveau variant dit « Omicron » et de la cinquième vague fin novembre ont eu des conséquences sur les déplacements, les vacances de Noël et les fêtes de fin d’année ont su corriger le tir. Le début de l’année 2022 ne s’annonce pas aussi résilient. L'adoption du passe vaccinal aura-t-il une influence sur les mois à venir ?

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?