Accéder au contenu principal

Analyses

Worldwide Hospitality Ranking 2018 : Entre acquisitions et cessions, les taux se resserrent

L'édition 2018 du Bilan Hôtelier Mondial, publiée par Hospitality ON, dresse le panorama de la hiérarchie des plus grands groupes hôteliers dans le monde.

En 2018, Marriott International semble indétrônable. Avec 1 235 512 chambres au compteur, l’américain poursuit la croissance de son parc hôtelier (+5,6% en 2018), choisissant la stabilité (+5,5% en 2017) et réaffirmant son leadership.

Avec une croissance similaire à l’an dernier (+6,5% en 2018), Hilton Worldwide consolide sa seconde place avec une stratégie offensive de développement de son parc hôtelier. La force de son portefeuille se dessine avec le développement de ses marques Hampton by Hilton (+14 220 chambres), Garden Inns (+8 652 chambres), Home 2 Suites by Hilton (+7 666 chambres) et l’arrivée des enseignes Tapestry Collection et Tru by Hilton.

Wyndham Hotel Group renforce son offre avec l’acquisition de La Quinta, la croissance de sa marque Wyndham Hotels & Resorts (+4 356 chambres) et de sa franchise Baymont Inn & Suites (+3 687 chambres) ainsi que l’arrivée de la soft-brand Trademark. Malgré cette forte croissance externe (+13,9% soit 794 572 chambres), l’américain ne dépasse pas son concurrent britannique.

 

InterContinental Hotel Group conserve ainsi sa troisième place au classement avec une accélération de son parc hôtelier (+4,0% soit 798 075 chambres), essentiellement due à la croissance de son offre économique Holiday Inn Express (+15 389 chambres).

Cette année, Jin Jiang enregistre une capacité d’accueil en hausse de +12,9%. Grâce à son développement en Asie (Vienna Hotels : +41 452 chambres, 7 Days Inns : + 24 947 chambres), le rachat de la structure indienne Sarovar Hotels (+1 094 chambres) et du label volontaire Hotels & Préférence, le chinois franchit le cap des 680 000 chambres.

Après une croissance plutôt modérée l’an dernier, AccorHotels signe un nouveau développement dynamique (+12,5%) avec l’acquisition de l’australien Mantra (15 205 chambres) et du suisse Mövenpick (96 000 chambres). Le français poursuit sur sa lancée à travers des prises de participation capitalistiques (Banyan Tree et Rixos) et des acquisitions de plateformes telles que Availpro, VeryChic et dernièrement, ResDiary. Après l’annonce des accords concernant la cession de la majorité du capital d’AccorInvest, le groupe signe un rapprochement avec Huazhu dont l’entrée à hauteur de 4,5% dans le capital se concrétise par l’achat de 10,8 millions d’actions.

Choice Hotels International conserve sa septième place et enregistre une légère croissance (+1,8%) avec une progression de tous ses segments : le moyen de gamme avec Quality Inns (+5 117 chambres), le haut de gamme avec Ascend Collection (+3 506 chambres) et l’économique Rodeway Inn (+1 972 chambres).

L’an passé, les acteurs chinois enregistraient d’importants taux de croissance, à l’image de Jin Jiang (+8,4%) et BTG Home Inns (+10%). Au 1er janvier 2018, BTG Home Inns conserve sa huitième place au classement malgré une progression moins importante (+3,0%) que ses homologues (+13,4% pour Huazhu et +12,9% pour Jin Jiang).

En 2017, Huazhu a racheté Crystal Orange (145 établissements soit 18 277 chambres) et lancé plusieurs marques moyenne gamme telles que HanTing Premium et Manxin, des opérations lui permettant ainsi d’atteindre les 350 000 chambres (contre 314 788 en 2017).

En outre, Greentree Hotel Management (+13,4%) bouscule la hiérarchie en gagnant deux places au classement des opérateurs mondiaux. Le groupe chinois signe notamment une progression de ses marques Green Tree Inns (+13 068 chambres) et Shell Hotel (+2 927 chambres).

Best Western continue d’observer une diminution de son offre hôtelière. Après un solde négatif d’environ 8 000 chambres en 2016, l’américain se stabilise en ne concédant que -0,6% de son parc. Le lancement de ses nouvelles enseignes Vib, GLo ou encore la marque blanche SureStay, ainsi que le rachat de Sweden Hotels donnent le la à de grandes ambitions pour les années à venir.

Cette année, Radisson Hotel Group perd une place et enregistre une croissance organique de 0,6%. Malgré la progression de sa marque milieu de gamme Country Inn & Suites by Radisson (+964 chambres), ses marques ombrelles Radisson (-29 chambres), Radisson Blu (+412 chambres) et Radisson Red (+437 chambres) ne lui permettent pas de faire face à la montée de ses concurrents chinois.

Néanmoins, la concurrence continue de se renforcer avec la croissance modérée de Hyatt Hotels Corporation depuis deux ans (+7,0% en 2017 et +7,0% en 2016) et l’avenir de l’opérateur Whitbread, dont la priorité principale étant de mettre le cap sur la chaîne d'hôtels Premier Inn après l'abandon de Costa, bouleversa peut-être le classement des années à venir.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?