Accéder au contenu principal

Actualités

Les étapes de reprise pour l'économie française, et le tourisme ?

Ce mardi 28 avril, le Premier Ministre Edouard Philippe annonçait un certain nombre de mesures pour la reprise de l'activité en France . Rien de concret toutefois à ce jour pour la filière tourisme qui reste pour l'instant dans l'attente d'un plan et d'un calendrier de reprise.

Comme nos voisins européens, la France se prépare à redémarrer progressivement. Les professionnels du tourisme français ont soumis de nombreuses propositions aux instances décisionnaires - notamment l'Alliance France Tourisme ou les groupes hôteliers - et attendent fébrilement un retour pour avoir une meilleure visibilité sur la reprise de leurs activités. Les annonces faites par le premier ministre ne sont pas pour les rassurer puisqu'il est question d'un déclenchement de plan de relance le 14 mai, avec une date de réouverture des cafés et restaurants dévoilée fin mai sous condition que la phase de déconfinement progressive par département soit concluante d'ici le 2 juin.

Les plages resteront quant à elle inaccessibles jusqu'au 1er juin. Autre obstacle à la reprise du secteur, l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes qui touche le secteur évènementiel ainsi que les traiteurs qui auraient pu imaginer reprendre au moins partiellement leurs activités.

Du côté de nos voisins espagnols, les professionnels de l'hôtellerie estiment que la reprise dans les conditions dans lesquelles elle a été annoncée par le Premier Ministre espagnol pourrait conduire à la fermeture de 85000 bars et restaurants qui auront pourtant la possibilité de rouvrir à partir du 11 mai en proposant de la vente à emporter. Les établissements pourront exploiter également leurs terrasses avec une occupation maximale de 30%. Les restaurateurs auront la possibilité de rouvrir le service en salle durant la phase 2 de déconfinement. Les plages espagnols quant à elles rouvriront à compter de la fin juin.

En Grèce le déconfinement se fera en 7 étapes avec une réouvertures des établissements hôteliers et des restaurants (sous conditions) se fera à compter du 1er juin.

C'est donc un retard conséquent à la reprise qui attend les restaurateurs sur le territoire français. Certains d'entre eux, appuyés de  110 députés de l'Assemblée Nationale, propose - parmi 150 suggestions - une reprise progressive en fonction du degré de risque par département, prônant dès le 15 mai la réouverture dans les territoires où le virus est très peu présent ("départements en sous mortalité"), puis le 1er juin pour les départements à faible mortalité et enfin le 15 juin pour le reste du territoire.

Les hôteliers ont, quant à eux, toujours la possibilité de rouvrir leurs établissements, la plupart le feront progressivement pour générer de la demande mais sans perspectives de rentabilité à cours voire moyen termes.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?