Accéder au contenu principal

Entretiens

#GLF19 | « On a 20 ans devant nous maximum pour prendre les bonnes décisions »

Sébastien Bazin, CEO Accor partage sa vision du monde de l’hospitality et de l’économie mondialisée actuelle. Sur fond de guerre de la data.

Chez Accor, la France représente 20% du groupe alors que c’était 60% il y a peu. L’Europe c’est 45% du groupe alors que cela représentait 75% de l’offre. Nous avons accéléré notre développement sur d’autres régions sans oublier que nos concurrents sont également très forts sur ces destinations.

Le diagnostic est simple, il y a trois paniers d’acteurs dans le monde de l’hospitalité : le premier panier c’est le monde digital, qui n’existait pas il y a 20 ans, Booking, CTRip, Trip Advisor, Kayak, Expedia, Airbnb... Ce panier a une croissance de 30 à 50% par an. Ils peuvent paraître inarrêtables car ils ont des parts de marchés mondiales avec des marges et des valeurs boursières colossales. Ils ont un personnel très talentueux et une maîtrise de la donnée très forte. Ils prennent entre 10 et 15% du gâteau soit les 6,5 trillions de dollars qu’est l’industrie hôtelière.

Il y a un deuxième panier, 8 « gorilles », dont 5 américains, 2 chinois et Accor. Ceux-là ont une croissance de 8 et 15% par an ce qui peut être satisfaisant mais en représente qu’un tiers de la croissance du panier n°1.

Et puis il y a tous les autres, des gens formidables, des groupes qui ne sont pas présents mondialement, des petits groupes, des indépendants. Dans ce panier numéro 3, 5 à 10% meurent chaque année, ils disparaissent, ou cherchent de l’aide dans le panier numéro 2 pour se protéger du panier numéro 1. Parce qu’ils n’ont pas le bilan, pas le financement, pas la technologie, pas de programme de fidélité… Plus le temps et pas de marque suffisamment forte. Et donc la moitié de la croissance de ces 8 gorilles est uniquement basée sur ce panier 3 qui vient me rejoindre. Donc toutes les acquisitions d’hôtels d’Accor, les créations de franchise que ce soit chez les uns ou chez les autres, ce sont des gens qui ne veulent pas rester ou ne peuvent pas rester dans le panier numéro 3. Ils iront très bien jusqu’à un certains points et finiront dans le panier 2.

Mais j’en oublie un, il y a le panier 0, les « gorilles » (5 chinois et 5 américains) du panier 1 : les GAFA et BATX. Vont-ils attaquer le panier 1 ou le panier 2 ? Attaquer Trip Advisor et Airbnb ou les hôteliers ? Le cas d’OYO est intéressant. C’est le seul aujourd’hui qui réunit panier 1 et 2. Un mélange entre un OTA, un CRS et un PMS. Avec du facility management. Et ils s’attaquent à un segment formidable, laissé de côté par le panier 2 qui avait des coûts de structure trop importants, les hôtels de moins de 30 chambres. Or ces hôtels de moins de 30 chambres, ils représentent 60% du marché mondial, 70% du marché en France. Ils permettent à ces hôteliers d’augmenter leur taux d’occupation de 50 à 75% en 4 mois tout en améliorant la rentabilité des établissements d’environ 50%.

Il est impératif de regarder autour de soi, je n’ai aucun doute qu’Amazon va rentrer dans la danse, peu d’industries au monde sont autant bénies des dieux, elle est scalable, se prête à la prévision, profitable… Donc tout le monde veut participer à l’aventure. Donc tout le monde va arriver. Prenez Alexa, l’enceinte a une réponse à tout, mais surtout elle enregistre tout. Donc rapidement cette enceinte va rentrer dans votre vie sans vous poser de questions, l’enceinte vous dira quoi faire et où aller. Le panier 0 passe outre le panier 1 en biaisant le panier 1 et le panier 2 et entrera directement chez le client final. Alors pourquoi Accor grandit autant ? Parce que le panier 0 et 1 connaissent tout de vous, interagissent avec vous plusieurs fois par jour. Et nous hôtelier, c’est plutôt trois à quatre fois par an. On ne peut pas survivre avec une industrie comme ça, il faut passer à plusieurs fois par mois et si possible une fois par semaine. Donc comment faire ? Car nos clients n’ont pas besoin de venir dans nos hôtels une fois par semaine. Il faut élargir les points de rencontres, on doit allez vers vous quand vous ne voyagez pas, quand vous avez besoin d’un concierge, de sortir, de travailler, d’aller au restaurant... C’est toute la stratégie Accor Augmented Hospitality pour augmenter les touch points. On a 20 ans devant nous maximum pour prendre les bonnes décisions. Créer un univers Accor. Les paniers 0 et 1 savent tout de vous mais ne vous ont jamais rencontré. La donnée est froide, pas humaine. Dans le Panier 2 et 3 la donnée est chaude, on vous rencontre. Donc possibilité de croiser la donnée. Et celui qui fera le croisement sera le dominant. En Europe nous nous sommes fait avoir par les 10 qui dominent cette industrie dans le monde. On sait que le coworking va arriver, et on fait la même erreur avec un américain qui prend la dominance du marché avec We Work alors que les propriétaires sont européens. En s’alliant on peut faire de grandes choses.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?