Accéder au contenu principal

Analyses

Hotels : comment adapter leurs espaces au nouveau monde du travail ?

Productivité améliorée, gain de temps, économies d’espace et limitation des risques liés au Covid-19, la crise sanitaire a fait prendre conscience aux entreprises que les salariés pouvaient travailler à distance. Dans cette nouvelle organisation du monde du travail, les hôtels ont tout à faire valoir pour faire émerger un nouveau business.

La web-série Digitalisez-moi vous apporte les insights nécessaires pour rafraîchir votre expérience client : https://youtu.be/cgucG1hykvw 

Même si cela sera bien sûr dans des proportions plus modestes que pendant la pandémie, le télétravail est appelé à s’installer durablement dans le paysage. Et le marché est prometteur : aujourd’hui, les entreprises, qui reconnaissant l’importance des relations interpersonnelles, cherchent de la flexibilité pour leurs espaces de travail mais sont également en quête d’économies tout en donnant du service à leur collaborateurs. De leur côté, les collaborateurs recherchent des lieux de vie pour vivre quelque chose de nouveau et plus épanouissant dans le travail.

Comme l’explique Stéphane Bensimon, CEO de Wojo : « Les collaborateurs cherchent à transformer leur planning en une semaine qui serait dans l’idéal avec un peu de télétravail, un peu de travail dans des tiers-lieux comme les hôtels, et de temps en temps au bureau ». Se retrouver isolé n’est plus l’objectif de ces nouveaux modes de travail : prendre un café avec une personne à côté, pouvoir se restaurer sur place devient un critère de choix pour ces collaborateurs.

C’est dans ce contexte que les tiers-lieux vont devenir indispensables. Or, les hôtels ont tout à leur disposition pour devenir ce type d’espace. En effet, outre des marques puissantes voire des réseaux présents dans plusieurs villes, ils ont des équipes opérationnelles en place, des offres multi-services, et souvent également des espaces F&B et des mètres carrés disponibles en salles de réunion et/ou lobbys. Ainsi, en réorganisant leurs espaces disponibles en espaces de travail collaboratif phygitaux ou de coworking, les hôtels vont pouvoir se doter d’un nouvel outil de rentabilité et d’un levier de réinvention de la relation client. 

Pour capter ces nouvelles clientèles d’affaires et digital nomades, les espaces généraux des hôtels peuvent être privatisés pour y organiser des séances de travail différentes. Des espaces atypiques, par exemple chez You Urban Concept des salles de cinéma, peuvent également être imaginés pour sortir de l’ordinaire. A noter que l’occupation de jour de ces nouvelles clientèles dans ces espaces repensés est bien complémentaire des clientèles hôtelières traditionnelles plutôt « nocturnes ». 

Par ailleurs, outre les parties communes, d’autres espaces comme des salles de réunions ou des chambres peuvent elles aussi être transformées en bureau et commercialisées sur des périodes plus ou moins longues. 

Et si la réunion classique est pour le moment moins d’actualité, les entreprises conservent le besoin de se réunir sous d’autres formes, comme l’organisation de réunions hybrides alliant présentiel et distanciel. Pour ces événements, les entreprises attendent des hôtels d’être disruptifs pour créer une offre à la fois originale, pratique et conviviale.

Toutefois ces nouveaux agencements impliquent la mise en place de dispositifs technologiques et digitaux. Pour une salle de 8 à 10 personnes, il faut prévoir un grand écran, une barre de son, une caméra intégrée, éventuellement des capteurs mais également du mobilier pour pouvoir les déplacer. 

Tout cela représente un véritable coût d’investissement, estimé par Joël Gronau de Grape Hospitality à « 8 000 ou 9 000 euros pour un petit module de 30 à 35 mètres carrés ». Et ce n’est pas aussi dégressif qu’on pourrait l’imaginer : pour passer à des capacités plus grandes, il faut en réalité doubler le matériel (écrans retour supplémentaires, plus de prises sons etc.). Et face au risque d’obsolescence, certains hôteliers optent pour la location.

Enfin, l’ensemble de ces espaces, qu’il s’agisse de salles de réunions hybrides ou d’espaces lounge-coworking, nécessite bien sûr également la mise en place de connectique et de mobilier adapté à chacun : box confidentiels, assises hautes, canapés…

Si les tiers-lieux de travail sont donc un fort marché potentiel à saisir, les hôtels doivent donc bien en évaluer l’opportunité en fonction de leur environnement local et de leurs équipements déjà présents.

Cette analyse s’appuie sur les résultats de l’étude « Digitalisez-moi » récemment publiée et téléchargeable ici, menée par enquête auprès de professionnels de l’hospitality. Elle en détaille les enjeux et solutions identifiées par les acteurs du secteur dans les différents espaces de l’hôtel, et aux différents points de contact du parcours client.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?