Accéder au contenu principal

Enquêtes

Bracelet connecté, la nouvelle clé des resorts

Symbole des formules tout-inclus, le traditionnel bracelet des resorts n’échappe pas à la montée des nouvelles technologies. Il devient progressivement un outil numérique central pour les établissements, permettant plus de fonctionnalités pour les clients et les hôteliers, et pourrait bien trouver une application plus généralisée au sein de l’industrie de l’hébergement touristique dans son ensemble.

Plusieurs resorts ont poussé la digitalisation de leur produit jusque dans les bracelets distribués à leurs clients. A l'origine utilisés pour identifier la formule choisie, tout-inclus ou demi-pension, ils remplissent aujourd'hui davantage de fonctionnalités, permises par la généralisation du digital. Le bracelet ne se présente plus seulement au bar en échange d'une pina colada, mais aussi devant la porte de la chambre pour l'ouvrir, devant les différents espaces de l'établissement pour y accéder, ou encore devant la caisse enregistreuse pour régler les différents achats de biens et de services. Outre l'amélioration de l'expérience client, les bracelets connectés constituent un formidable outil pour les hôteliers. En simplifiant les démarches réalisées par les hôtes au cours de leur séjour, ils incitent notamment à la dépense et permettent de générer des revenus supplémentaires. Mais, au-delà de l'aspect purement financier, ces appareils intelligents récoltent des données sur les habitudes des clients de manière efficace, comme l'heure habituelle de leurs repas ou les produits et services qu'ils consomment le plus. Ils contribuent ainsi à la personnalisation de l'expérience de ces derniers et du discours qui leur sera tenu. Les bracelets connectés sont aussi une mine d'informations utiles en termes de gestion. Ils permettent en effet de fluidifier le trafic au sein de l'établissement, de déterminer les endroits où du personnel est nécessaire, les services les plus sollicités par les clients, ou encore la fréquentation des différents espaces. Enfin, certains leur attribuent aussi des vertus écologiques et économiques, alors qu'ils commandent automatiquement l'extinction des appareils électriques lorsque le client quitte sa chambre. Plusieurs chaînes ont déjà adopté les fonctionnalités du bracelet connecté, comme l'a fait Hard Rock Hotels dans ses établissements d'Ushuaïa et d'Ibiza. Baptisé VIB, pour Very Important Bracelet, il permet aux clients d'ouvrir la porte de leur chambre via la technologie sans contact, de payer leurs consommations au sein de l'hôtel en retenant les informations pour les retranscrire sur la facture finale, ou encore de partager avec les autres clients ou le personnel de l'établissement. Plus récemment, l'opérateur allemand TUI s'est à son tour positionné sur le segment, en testant l'outil dans l'un de ses hôtels turcs. Remis à tous les clients dès leur arrivée, il leur dispense de se promener avec leur clé de chambre ou leur portefeuille pour profiter au mieux de leur séjour dans l'hôtel. Proposant les mêmes fonctionnalités de paiement et d'ouverture de porte que celui d'Hard Rock Hotels, il se distingue néanmoins par sa possibilité de connexion en Bluetooth au Smartphone des hôtes pour qu'ils puissent suivre leur dépenses via l'application My Holiday de l'enseigne. Enfin, le bracelet s'adapte également aux besoins des parcs d'attractions, comme au Walt Disney Resorts d'Orlando où il fait aussi office de billet d'entrée dans les différentes attractions. MagicBand, tel que l'a surnommé le parc à thèmes, permet notamment à Walt Disney de suivre pas à pas les visiteurs de ses parcs, grâce aux ondes radios émises par chaque anneau. Des start-up comme PayinTech et Sezam se sont par ailleurs spécialisées dans la création et la commercialisation des bracelets connectés appliqués aux infrastructures touristiques. Elles se proposent ainsi d'équiper les clubs de vacances, campings, parcs à thèmes, salles de spectacles, stade ou encore les festivals musicaux de la technologie, basée sur la RFID et la NFC. Le système peut fonctionner en post-facturation (l'utilisateur règle à la fin toutes ses consommations) ou en modèle prépayé (il recharge un solde puis effectue ses achats), et est couplé à une interface de statistiques, qui permet de suivre l'évolution du chiffre d'affaires et des transactions par point de vente, mais aussi d'en apprendre plus sur le client. Les multiples fonctionnalités des bracelets connectés pourraient rapidement séduire d'autres acteurs du tourisme comme de l'hôtellerie, et ainsi généraliser l'utilisation de l'outil dans l'industrie. Les traditionnels annaux en plastique n'ont qu'à bien se tenir.

Vous aimerez aussi :

  • iBeacon et NFC (CPP) : quelles applications pour l'hôtellerie ?
  • Le Wifi dans les hôtels : plus vite, plus fort et bientôt plus loin
  • Les smartphones, nouvelles clés de chambre chez Hilton via son appli HHonors
  • La montre connectée; quelle utilisation dans l'hôtellerie
  • Les bagages du futur ont plus d'un tour dans leur sac
  • Dossier: la technologie pour chaque étape de l'expérience client

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?