Accéder au contenu principal

Actualités

Worklife : le premier émetteur de titre-restaurant sans commission

L'UMIH, le premier syndicat patronal du secteur CHRD (Cafés - Hôtels - Restaurants - Discothèques) a salué l'arrivée de l'entreprise Worklife qui risque de révolutionner le marché des titres-restaurants puisque c'est la première à ne pas prendre de commissions auprès des restaurateurs.

Aujourd’hui ce sont plus de 4,5 millions de Français qui utilisent quotidiennement des titres-restaurants cependant la majorité ignore que sur chaque transaction réalisée par les restaurateurs, des commissions sont prélevées. Et ces dernières années, ces frais n’ont fait qu’augmenter et peuvent atteindre actuellement jusqu’à 5% du montant hors taxe de la transaction effectuée.

Ainsi l’UMIH (L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) accueille chaleureusement l’arrivée de Worklife sur le marché, puisque c’est à ce jour l’unique émetteur solidaire et ce nouvel acteur pourrait bien tout bousculer dans le secteur des titres-restaurants. En effet, Worklife ne prélève aucune commission auprès des restaurateurs, seuls les frais bancaires classiques sont appliqués comme c’est le cas pour toutes les cartes bancaires d’entreprises. Également, le délai de remboursement est bien moins long, des détails qui ont leur importance dans un contexte particulier où les professionnels de la restauration ont été durement affectés par la crise sanitaire.

On ne peut que se réjouir de l’arrivée de Worklife, un émetteur plus social qui montre qu’un modèle économique ne faisant pas peser l’ensemble des charges sur le dos des restaurateurs est possible.

Hubert Jan, Président de l’UMIH Restauration

Worklife c’est une solution solidaire et sociale pour les restaurateurs mais également une valeur ajoutée pour les entreprises qui s’engagent à soutenir cette démarche. Cette carte fonctionne bien différemment des autres dispositifs déjà en place, les entreprises payent de 1€ à 5€/mois/salarié pour la carte Worklife, témoignant ainsi leur soutien aux restaurateurs en cette période compliquée. En plus de tout cela, Worklife permet de regrouper et de valoriser sur une application mobile l’ensemble des avantages sociaux de l’entreprise, c’est-à-dire le financement d’autres avantages tels que la mobilité, la garde d’enfant ou l'indemnité télétravail. Avec ces différents dispositifs, Worklife entend améliorer l’engagement des collaborateurs et l’entreprise est disposée à financer cette solution que l’on peut qualifier d’innovante.

Notre volonté est de donner la voie pour que bientôt l’ensemble des émetteurs de titres-restaurant réduisent, voire renoncent aux montants excessifs de leurs commissions. Les restaurateurs ont aujourd’hui le choix d’accepter uniquement les émetteurs éthiques.

Benjamin Suchar, fondateur de Worklife

L’entreprise Worklife a vu le jour en octobre 2020 et a pour ambition de révolutionner les avantages salariées afin d’améliorer la qualité de vie au travail. La carte Worklife regroupe l’ensemble des avantages salariés et une carte de paiement qui permet de les financer. On retrouve ainsi sur une seule et même carte les titres restaurants, le forfait mobilité durable, le financement de l’équipement de télétravail ainsi que les services à la personne. En ce qui concerne les services à domicile, Worklife s’appuie sur le réseau Yoopies, une de ses marques qui est également la première plateforme de services à domicile en Europe. Actuellement, Worklife comptabilise plus de 130 entreprises clientes et 1 million de salariés couverts.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?