Accéder au contenu principal

Actualités

Rotterdam : la perle batave

Fortement dépendant de l'activité du premier port mondial et de la santé des industries pétrolière, chimique et pétrochimique, le moral des hôteliers rotterdamois est au beau fixe. En octobre dernier, la ville a enregistré une progression de 7,4 % de son revenu par chambre. Et les mois précédents ont été meilleurs encore. Août et septembre affichent une croissance respective de 15,7 % et 16,6%. En parallèle, le port vient de franchir la barre des 10 millions de containers, un record pour le seul port européen avec Le Havre à pouvoir accueillir des supertankers. Conséquence : sur douze mois cumulés, le RevPAR s'apprécie de 8,1 % grâce à une forte croissance du prix moyen et une fréquentation d'hommes d'affaires relativement stable (+ 0,9 point). Si Rotterdam ne peut s'appuyer sur un tourisme de loisirs aussi intense qu'à Amsterdam, l'avenir semble radieux pour les établissements de la ville. L'activité du port a doublé en 10 ans et devrait encore être multipliée par 2,5 d'ici 2020. Dans le port de Rotterdam, il y a des hôteliers qui chantent et aucun cauchemar ne les hante...

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?