Accéder au contenu principal

Analyses

Octobre 2021 : une reprise qui s'étend aux différentes régions françaises

Le mois d’octobre semble montrer que la dynamique nationale de reprise de l'hôtellerie est en train de se diffuser à l'ensemble des régions : non seulement les plus dynamiques enregistrent des résultats proches des standards de 2019 depuis quelques mois déjà, mais les autres semblent maintenant rattraper peu à peu leur retard.

La Bretagne prend le large, la reprise suit son cours en Centre-Val de Loire

A l’échelle du territoire français, la Bretagne se démarque avec des résultats supérieurs à ses performances d’avant-crise : en octobre 2021, le RevPAR y progresse de +6,2% par rapport à l'avant-crise. Les régions littorales ont su tirer profit de leur important capital touristique, permettant à la région de signer depuis 3 mois déjà des performances en hausse par rapport à la même période en 2019. L'activité des ports, aussi bien de plaisance qu’économiques, ainsi qu'une reprise de la demande affaires dans ses grandes villes (Rennes, Brest...), joue aussi en sa faveur. Tout cela lui permet d'atténuer les effets de la crise : son RevPAR hôtelier sur les 10 premiers mois de l'année a ainsi reculé de "seulement" -21,8% par rapport à 2019.

La région Centre-Val de Loire signe elle aussi une dynamique plus favorable qu'ailleurs. Depuis le mois d’août les performances y sont solides et se rapprochent des standards pré-COVID. En octobre la région a même atteint les +0,5% de RevPAR par rapport à 2019. Grâce à son patrimoine touristique (Loire à Vélo notamment), la région a pu maintenir son activité hôtelière durant l’été et affiche un YTD de « seulement » -24,1% par rapport à 2019. Depuis la rentrée, les clients d'affaires prennent aussi le relais, en individuels ou via des évènements tels que la 7ème édition du salon Made in Val de Loire qui s’est déroulée le 14 octobre 2021. Enfin, avec la tenue prochaine du Centenaire du Congrès de Tours, les perspectives sont encourageantes pour l’hôtellerie de Centre-Val de Loire en cette fin d’année.

Un rattrapage sur l’ensemble du territoire

Fait saillant de cette période automnale, les régions qui jusqu’à présent étaient en retard connaissent également un regain d’activité. En effet, l’Ile de France, le Grand-Est ainsi que les Hauts-de-France ont été particulièrement affectés par la crise. Le cumul sur 5 mois de janvier à mai a été, par exemple, de -81,3% dans la région francilienne. Si le mouvement de reprise reste relatif et les performances sont toujours bien en-dessous des standards de 2019, la tendance est tout de même à une atténuation du repli. L’Île de France a ainsi réduit sa perte en RevPar relativement à 2019 à seulement -29% en octobre. Ces performances en amélioration s’expliquent notamment par la reprise du tourisme d’affaires mais aussi le regain d'activité du segment haut de gamme (96% de taux d’ouverture en octobre 2021 contre 8% en avril 2020).

D’autres régions voient également leurs performances s’améliorer en ce mois d’octobre. C’est par exemple le cas de la Normandie, qui enregistre elle aussi enfin des résultats à la hausse par rapport à 2019 avec +1,4% de RevPAR.

Des taux d’occupations en berne, des prix moyens en hausse

Ces performances encourageantes s’expliquent principalement par la hausse des prix moyens. Ces derniers sont, en effet, en stabilisation ou en augmentation dans l’ensemble du territoire (à l’exception de l’Île de France) et compensent les taux d’occupations qui restent dans l’ensemble inférieurs à ceux de 2019. Cette augmentation des prix moyens est notamment portée par le segment haut de gamme. La réouverture des palaces et autres hôtels de luxe permet au segment d’enregistrer une hausse de +4% par rapport à octobre 2019 et de s’établir à 218,4 euros. Les régions enregistrant les augmentations mensuelles les plus importantes en matière de prix moyens sont la Normandie (+10,2%) et la Bretagne (+9,1%), qui ont attiré les français pendant les vacances de Toussaint. En ce qui concerne le YTD, la situation est similaire. Le Centre-Val de Loire apparait cette fois-ci en deuxième position avec +2,8%, derrière la Bretagne (+4,2%).

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?