Accéder au contenu principal

Analyses

Novembre 2021 : l’espoir d’une reprise à nouveau retardé pour l’hôtellerie européenne

Le début d’automne déconfiné depuis 2019 s’annonçait plutôt bien en termes de résultats pour l’hôtellerie européenne avec « seulement » -30,5% de RevPAR à l’échelle européenne comparée à l’avant-crise. Bien que la crise sanitaire n’ait jamais disparu du paysage hôtelier, la généralisation de la vaccination et du passe sanitaire, la reprise progressive des évènements et les vacances scolaires semblaient plutôt être de bon présage pour les hôteliers européens en novembre. Mais l’arrivée du nouveau variant dit « Omicron », la recrudescence des cas positifs à l’échelle européenne et la décision de reconfinements dans certains pays inquiètent à nouveau les hôteliers.

Le mois de novembre 2021 s’est révélé bien meilleur que l'an passé, grâce notamment à la généralisation de la vaccination à l’échelle du continent qui a permis la reprise progressive de la clientèle d’affaire. Ainsi, le RevPAR du mois s’établit à 49,5 euros (contre 10,3 l’an passé). Pourtant, les chiffres stagnent voire se dégradent ce mois-ci. Si le taux d’occupation s’élève à 53,4% en novembre et que le recul par rapport à l'avant-COVID n’est que de -18,3 points à l’échelle européenne, tous les pays n’avancent pas à la même vitesse.

Côté prix, au niveau global, l’hôtellerie européenne affiche un prix moyen de 64,4 euros soit -7,6% par rapport à 2019, toutefois 44,2% de mieux que l’an passé à la même période. Le retard est plus prononcé sur les gammes supérieures (-6,2% sur le haut de gamme contre -2,4% sur le super-économique) mais l’écart global se resserre petit à petit : il était de -10,8% entre octobre 2021 et octobre 2019. A l’échelle européenne, de nombreux pays ont réussi à augmenter leurs prix de façon signification parfois même à des niveaux supérieurs à l’avant-crise. Mais si de nombreux pays ont retrouvé leurs standards de 2019 : l’Autriche (+1,6%), l’Italie (+2,2%), le Royaume-Uni (+8,3%), le Portugal (+5,3%) et la Hongrie (+19,7%),  le Luxembourg quant à lui conserve encore un écart de prix de -21,7% par rapport à l’avant-crise,

En termes de gamme, ce sont toujours les segments super-économiques et économiques qui tirent leur épingle du jeu, avec respectivement des baisses de RevPAR de -14,7 et -25,4% par rapport à l’avant crise.

En novembre, à l’échelle européenne, les hôtels, toutes gammes confondues, ont enregistré un RevPAR de 49,5 euros soit 381,5% de mieux que l’an passé, attestant de la reprise évidente du secteur. Mais si l’ensemble de l’activité européenne se porte bien en novembre, il faut rappeler que novembre 2020 était marqué par de lourdes restrictions. Par ailleurs, chaque pays avance à son propre rythme. Tandis que la France n'est plus si loin de ses standards d’avant-Covid (-14,6% en termes de RevPAR) – elle était à -16,6% le mois précédent, la Lettonie est redescendue à un niveau de -73,1%.

En effet, pour faire face à la recrudescence de cas de Covid-19, certains pays d’Europe comme l’Autriche ou les Pays-Bas ont déclenché de nouvelles restrictions, entrainant une rechute des performances hôtelières. L’Autriche, qui n’était plus qu’à -35% de ses niveaux d’avant-crise en octobre, est redescendue à -57,3% d’activité en novembre, et les Pays-Bas à -52,6%.

La situation s’est également dégradée en Allemagne, en Belgique, en Lettonie, en France, en Pologne, au Luxembourg, en Grèce et en Suisse. A l’inverse, l’Italie, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Portugal, la Hongrie et la République Tchèque ont même continué à voir leur déficit de RevPAR relativement à l'avant-crise se réduire en novembre.

Porté par l'organisation de la COP26, le Royaume-Uni a signé un très bon mois de novembre qui le place en tête du peloton en Europe. En octobre, le pays avait déjà réussi à afficher le meilleur taux d'occupation du continent (63%) et des prix moyens élevés (108€) qui permettaient ainsi au pays d'enregistrer un RevPAR record parmi ses homologues. En novembre, le Royaume-Uni a conservé le plus haut taux d’occupation (62,3%), des prix moyens supérieurs à ceux du mois précédents (109€) soit +8,3% de plus élevés qu’en 2019. Et le pays n’est plus qu’à -14,6% de ses standards d’avant-crise en termes de RevPAR.

La France voit son recul s'amplifier légèrement par rapport au mois précédent où elle avait signé de solides performances, mais le pays reste tout de même à des niveaux plus proches d’avant-crise (-17,1% "seulement") que ses homologues éuropeens. La France affiche aussi un prix moyen de 88,6 euros, soit seulement -2,8% de moins qu’en 2019. La clientèle d’affaire reprend progressivement ses habitudes passées et les hôteliers ont également pu profiter des vacances scolaires de la Toussaint en début de mois.

De l’autre côté du Rhin, les performances ont été en nette dégradation ce mois-ci : en octobre, l’Allemagne affichait un écart de RevPAR de -36,4%% par rapport aux performances d’avant-crise. En novembre, ce déficit a reculé à -46,9%. Les prix sont à -14,2% de leur niveau d’avant-crise et le taux d’occupation franchit à peine la barre des 45%.

Depuis la rentrée, le Benelux semblait retrouver en partie sa clientèle étrangère mais la situation ne s’améliore pas en novembre. Les niveaux de RevPAR qui étaient encore bien loin des niveaux de 2019 en raison de l’absence de la clientèle étrangère et internationale ont chuté en novembre pour atteindre -44,9% en Belgique, -50,2% au Luxembourg et -52,6% au Pays-Bas.

Si la République Tchèque commence à rattraper son retard après de long mois en marge de la reprise, la situation ne s’améliore pas pour la Lettonie qui atteint dépasse la barre des -70% de perte d’activité par rapport à 2019.

Si l’Europe signe donc un léger repli de ses performances hôtelières, la situation n’est pas comparable a celle que les pays ont vécu en novembre 2020 : l’hôtellerie fait face à un ralentissement mais en aucun cas elle n’est paralysée.

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?