Accéder au contenu principal

Actualités

L’hôtellerie européenne frôle un nouveau record

En enregistrant une croissance du RevPAR de 11,8% sur 12 mois cumulés, l’hôtellerie européenne frise à fin avril le record affiché en 2000 (+12%) ! Les performances mensuelles sont excellentes (+8% pour le RevPAR). En particulier sur le moyen et le haut de gamme.

Avril 2007 s’affiche résolument à la hausse par rapport à avril 2006 (+8%) pour l’hôtellerie de chaînes européenne. Une bonne gestion des tarifs, en forte progression en avril (+8,7%), permet à l’hôtellerie européenne d’enregistrer son 12e mois consécutif de croissance du RevPAR. Cette optimisation tarifaire compense largement les légères baisses de fréquentation sur les catégories économique et le haut de gamme. Au final, la tendance à moyen terme est résolument haussière (+ 12%), toujours tirée par le segment 4* qui semble bel et bien vivre un nouvel Age d’or... Par ricochet, l’hôtellerie milieu de gamme en profite, face à un 4* qui s’envole loin de ses niveaux tarifaires. Le 3* retrouve un positionnement clair et une vraie compétitivité (d’où un TO en hausse de deux points et un prix moyen qui jouit à nouveau d’une vraie marge de progression). La hausse de RevPAR est vérifiée partout, mais plus on descend en gamme moins elle est marquée. Sur les 12 derniers mois, le 2* voit ainsi son indicateur phare progresser de 7,7% (tout de même !), le 1* de 5% et le 0* de 4,2%... Certes les tarifs sont aussi orientés à la hausse pour ces dernières catégories, mais la fréquentation stable en atténue les bénéfices.Viennent ensuite un certain nombre de destinations qui, sans enregistrer de hausses aussi massives, n’en affichent pas moins une belle santé (Autriche, Pays-Bas, Angleterre, France...). Seuls les pays de l’Est comme la République tchèque et la Hongrie font les frais d’un recul modéré. La première à cause de tarifs stagnants continue une dégringolade amorcée depuis plusieurs mois (-13% de RevPAR sur 12 mois glissants), la deuxième en raison d’une sévère baisse de la fréquentation par rapport à avril 2006 (-5,1 points). Il faut dire que la région fait l’objet d’une concurrence effrénée dont certaines destinations font les frais, en termes à la fois d’arrivées et de tarifs... Un épiphénomène qui ne suffit pas à empêcher l’hôtellerie européenne de flirter avec les records.L’Europe a vécu un très beau mois d’avril 2007. Une observation pays par pays révèle en outre une grande homogénéité dans l’ampleur de la progression. Les grands vainqueurs sur la période sont sans conteste la Belgique (+14,1% de revenu par chambre), la Suède (+24,7%) et encore plus la Pologne. Sa capitale Varsovie, qui semble avoir digéré son problème de surcapacité, bénéficie de surcroît d’un retour en force de la clientèle allemande. Conséquence : son RevPAR décolle de façon spectaculaire à +34%.Viennent ensuite un certain nombre de destinations qui, sans enregistrer de hausses aussi massives, n’en affichent pas moins une belle santé (Autriche, Pays-Bas, Angleterre, France...). Seuls les pays de l’Est comme la République tchèque et la Hongrie font les frais d’un recul modéré. La première à cause de tarifs stagnants continue une dégringolade amorcée depuis plusieurs mois (-13% de RevPAR sur 12 mois glissants), la deuxième en raison d’une sévère baisse de la fréquentation par rapport à avril 2006 (-5,1 points). Il faut dire que la région fait l’objet d’une concurrence effrénée dont certaines destinations font les frais, en termes à la fois d’arrivées et de tarifs... Un épiphénomène qui ne suffit pas à empêcher l’hôtellerie européenne de flirter avec les records.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?