Accéder au contenu principal

Tendances

La France, des recettes touristiques en-deçà de leur potentiel ?

La France est un marché où les recettes liées au tourisme ne reflètent pas le trafic généré par les arrivées internationales. Le rapport qui vient d’être publié par l'Assemblée nationale rappelle qu’elles sont « largement en-deçà de leur potentiel ».

Le classement top-5 des arrivées mondiales diffère en effet de celui des recettes engendrées par cette même activité. Les dépenses par touriste ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre, parce que d’un côté le coût de la vie sur place et de l’autre l’offre touristique locale (hébergement, restauration, activités, etc.) appliquent des tarifs différents.

Ainsi cela se ressent dans l’ensemble à l’échelle d’un pays, et influe positivement ou négativement. Dans le cas de la France, les recettes seraient « décevantes », puisque le pays est premier en nombre d'arrivées mais troisième en montant de recettes touristiques, derrière l'Espagne.

Il y aurait plusieurs causes à ce manque d’exploitation du potentiel de marché. Premièrement, les arrivées se concentreraient à la fois dans certains espaces (Paris en premier lieu) et dans le temps (période estivale). Aussi les heures de fermeture, notamment pour le repos dominical, entraveraient visiblement les touristes pour faire tous leurs achats.

Il y aurait un potentiel de croissance en étirant et en diffusant les visiteurs sur des territoires et des périodes moins exploités, et en ouvrant les commerces le dimanche notamment par « la création de nouvelles zones touristiques internationales (ZTI) dans les stations et villes touristiques » qui bénéficient de statut particulier à ce sujet.

Enfin les touristes ne dépenseraient tout simplement pas assez sur place. Le coût d’un séjour par touriste serait de 260 €TTC, montant qui n’aurait que très peu augmenté depuis 2013. Au total ce sont 41 milliards USD de dépenses effectuées en France en 2017, montant qui lui vaut la cinquième place après le Royaume-Uni. La première place du podium revient à la Chine avec 258 Md USD de dépenses (source : OMT). Une solution serait donc de faire évoluer l’offre (activité, hébergement, …) puisque celle-ci ne proposerait « pas aux touristes toutes les opportunités de consommation » actuellement.

Classement des dépenses des touristes en 2017

Georges Panayotis rappelle le rôle des destinations qui doivent se tourner vers les touristes tout en développant une offre adaptée et attractive. Voir son intervention sur ce sujet.

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?