Accéder au contenu principal

Analyses

La consolidation des marques haut de gamme et luxe se poursuit

Le cabinet d'études et de conseil MKG a publié, ce vendredi, une analyse sur l'impact significatif du rachat de Mövenpick Hotels & Resorts par AccorHotels. Un gain de 20 000 chambres de l'opérateur qui prolongerait le mouvement déjà engagé de monter en puissance du champion hôtelier français sur le segment haut de gamme & luxe. Pour les 12 premiers groupes haut de gamme mondiaux la progression sur les trois dernières années de leur parc est de 41%. Le point en chiffres.

L’hôtellerie a enregistré depuis 3 ans de nombreux mouvements de fusion-acquisitions ayant entraîné d’importantes mutations dans le paysage du secteur et dans la hiérarchie mondiale des acteurs. Plus spécifiquement en haut de gamme, d’importants mouvements avaient eu lieu en 2015/2016, avec le rachat de Starwood par Marriott International, de Dolce par Wyndham, des resorts Kimpton par IHG et celui de FRHI (avec les marques Fairmont, Raffles et Swissotel) par AccorHotels. Cette opération avait permis au français de franchir le seuil symbolique des 100 000 clés haut de gamme et luxe, se hissant alors au-dessus de Carlson Rezidor. Cela lui permet d’être en 2018 le n°5 mondial en haut de gamme et luxe, tandis qu’il est n°6 mondial tous segments confondus, derrière le Wyndham Hotel Group et le chinois Jin Jiang.

  Offre de chambres en chaines intégrées Haut de Gamme et Luxe des groupes du 12 top mondial en 2018

Le français a poursuivi son activisme au cours des derniers mois à travers des prises de participation capitalistiques dans les enseignes Banyan Tree, Rixos, et dernièrement la reprise encore en cours de finalisation de l’australien Mantra Group, dont le portefeuille inclut les enseignes Peppers et Art Series. Ces mouvements accentuent la dynamique de consolidation constatée ces dernières années, comme le ferait la reprise de Mövenpick Hotels & Resorts par AccorHotels si la rumeur venait à se confirmer.

Dans ce cas, AccorHotels atteindrait un parc de 157 733 chambres haut de gamme et luxe dans le monde, soit 2,5 fois l’offre que comptait le groupe il y a seulement 3 ans, au 1er janvier 2015. Et en volume, avec un gain net de plus de 96 000 chambres, le français est le 2e groupe à s’être le plus développé en haut de gamme, ne cédant la primeur qu’au n°1 mondial Marriott International qui a pu s’appuyer sur l’opération majeure que fut le rachat de Starwood. Sur les gammes supérieures, AccorHotels se rapprocherait ainsi de Hyatt Hotels Corporation, qui comptait plus de 185 000 chambres. De quoi attiser encore les dynamiques de rachat des grands groupes, attirés par les honoraires liées aux contrats de management des marques de ce segment.

Retrouvez le bilan de l’activité hôtelière européenne pour 2017 et le bilan de l’activité hôtelière mondiale pour 2016 sur notre store.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?